4

Critique de Black Clover #3

par Niwo le sam. 4 mars 2017 Staff

Rédiger une critique
Tout au long du tome, je me suis dit qu'il aurait exactement les mêmes critiques que le précédent, mais finalement, la fin rattrape (légèrement) la catastrophe... Nombreux sont les Shônen actuels qui arrivent à se démarquer malgré leur schéma souvent basique, mais Black Clover, en plus d'un univers vu et revu, est un mélange de scènes classiques des mangas de ce genre, avec une maîtrise si médiocre qu'il est difficile de ne pas être désespéré à chaque page. Dans un premier temps, Asta se bat contre le mystérieux inconnu venu d'un autre royaume et réussit à le mettre hors d'état de nuire en quelques coups d'épée, alors qu'il était censé être très puissant, du fait qu'il ait été modifié afin d'augmenter sa magie... Ce qui me pose souci, c'est que certes Asta peut annuler la magie, mais qu'il arrive à battre seul un adversaire que des mages plus puissants que lui n'arrivent même pas à toucher, c'est un peu.. gros ? Même Yuno qui est quand même censé avoir de l'avance sur lui n'a rien pu faire. De plus, on nous le vendait comme l'avenir de son royaume car il arrive tout de même à maîtriser plusieurs magies, une offensive et une guérisseuse. Donc qu'un personnage comme Asta, qui en est encore au début de son aventure, puisse le battre... Ce n'est pas crédible. Il manquerait plus que d'ici quelques tomes, il revienne super badass pour prendre sa revanche et là ce serait le pompon. Mais comme on pourrait s'en douter, il se remet de ses blessures et revient plus fort (c'est à ce moment-là qu'il utilise ses deux magies), empêchant tous les personnages (sauf Asta) de bouger et donc d'utiliser leur magie. Et là, miracle ! (on applaudit) une épée apparaît et Asta obtient son premier « Power-up » depuis qu'il a reçu son grimoire. Sauf que vous vous en doutez, cela ne suffit pas à le battre (alors qu'il l'a ratatiné la première fois) et c'est Yuno (à l'aide d'un Power-up également, puisque tant qu'on y est, autant faire d'une pierre deux coups) qui réussit à le vaincre pour de bon. Et voilà, ils sortent du donjon et sont conviés à aller voir l'empereur-mage actuel qui tient à leur parler personnellement. Pas très intéressant et ensuite ils déjeunent avec les mages ayant reçu le plus d'étoiles (récompenses données en cas de succès sur une mission assez conséquente), qui sont très prétentieux et ma foi fort agaçants, mais encore une fois ce n'est pas étonnant car c'est le schéma classique. La seule partie du tome qui m'a à peu près plu c'est la fin, la ville se fait attaquer et les protagonistes vont devoir se battre afin de protéger les habitants, et même si c'est classique et redondant, ça m'a suffisamment surpris pour avoir envie de lire le prochain tome. Puisqu'on voit un antagoniste qui a l'air assez mystérieux même si je doute qu'il dure longtemps (le pouvoir de l'amitié, voyez-vous...). En fait, ce qui me gêne le plus, comme c'était déjà le cas dans le tome précédent, ce sont les références exagérées qui, au final, représentent toute l'intrigue. Chaque scène est un « plagiat » d'une scène classique des Nekketsu mainstream et c'est tellement lassant que j'ai eu du mal à finir le tome. En plus, ce n'est toujours pas maîtrisé, ne serait-ce qu'un peu, c'est bâclé et on sent que l'auteur n'a aucun message à faire passer en basant son scénario sur ces références. C'est du pur commercial clairement, et les lecteurs qui ont une certaine culture manga ne pourront pas apprécier ce titre, à moins d'adorer les œuvres simplettes sans une once d'originalité.

En bref

Ce tome est (presque) tout aussi mauvais que le précédent, nous balançant des références à gogo à chaque page. Vous allez avoir le droit à un condensé de scènes barbantes, de personnages tous plus vides les uns que les autres ainsi qu'un déroulement plus que prévisible. Black Clover pourrait se détacher de tout ça, lui permettant ainsi d'avoir sa propre identité, mais je désespère de plus en plus à ce propos. Le seul point positif : la fin, qui donne (un petit peu) envie de lire la suite et savoir si cela aura enfin de l'intérêt ou si ce sera un navet de A à Z.

4
Positif

Une dynamique assez intense

Une fin où le suspense est à son comble (ou presque)

Negatif

Des scènes redondantes

Des personnages inintéressants

Un manque de singularités

Un schéma bien trop classique et prévisible

Niwo Suivre Niwo Toutes ses critiques (365)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Black Clover
Boutique en ligne
6,89€
Boutique en ligne
6,89€
Boutique en ligne
6,89€
Boutique en ligne
6,89€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)