9

Critique de Alice in Borderland #17

par Végéta69 le ven. 26 mai 2017 Staff

Rédiger une critique

Alice in borderland a établi jusque-là un parcours sans faute. Il ne reste désormais plus que deux tomes avant la fin de la série. Qui sortira vivant des jeux de Borderland ? Quel avenir réserve-t-on à nos protagonistes ? Nous allons le voir tout de suite !

Le tome commence avec un flash-back où l’on découvre le passé sombre d’un protagoniste. On cerne ainsi mieux son caractère et ses agissements. Nous allons d’ailleurs retrouver ce personnage dans le Battle royale lancée par Suragi dans le tome précédent, et qui compte bien en découdre avec les joueurs restants. La tension est palpable et certains personnages cèdent à leurs plus bas instincts. Les balles fusent, Alice est en danger mais il refuse de céder à la violence. L’auteur en profite pour approfondir le personnage, savamment bien construit depuis le début de la série. On voit l’évolution psychologique des joueurs de Borderland et ce que cet univers leur a appris. L’expérience est marquante aussi bien pour les joueurs que pour le lecteur.

Haro Asô dénonce dans son œuvre l’homme et son égoïsme, la morale tenant toujours une part très importante dans la série. Le mangaka nous fait constamment réfléchir sur nous, sur le sens de l’existence. Y a-t-il réellement une réponse ? Le récit nous montre comment l’homme est sans cesse à la recherche de ses objectifs. Il veut à tout prix changer pour être meilleur et dénigre la solitude. Certes, l’histoire peut paraître complexe, mais si on est assidu, on cerne totalement le propos de l’auteur.

Petit à petit, nous arrivons au dénouement de la phase finale des jeux de Borderland mais nous n’avons toujours que très peu d’éléments de réponse sur ce monde. Quoiqu’il en soit, Alice et Usagi sont déterminés à gagner le dernier jeu, à se battre dans l’espoir de retourner chez eux. La relation entre les deux personnages est, une nouvelle fois, très bien travaillée et le lecteur s’attache plus que jamais à ces derniers. Le récit est poignant et riche en émotions. Notons également ces scènes de retrouvailles avec des anciens joueurs de Borderland. Un passage sans dialogue mais qui en dit tellement long sur ce qu’ont vécu les personnages. Parfois, on exprime énormément d’émotions sans dire un mot, les dessins parlent d’eux-mêmes.

Le dernier jeu qui attend nos protagonistes est assez déconcertant. Il est original mais l’ambiance, elle, est très perturbante pour les joueurs et le lecteur. L’auteur parvient constamment à nous surprendre. Et le lecteur n’est pas au bout de ses peines car la fin de ce volume est pour le moins tonitruante. La Reine de cœur, dernière tête du jeu à abattre, va faire des révélations incroyables sur Borderland à Alice et Usagi. Le lecteur reste sans voix mais Haro Asô ne nous laisse pas de repis et nous bouscule encore avec des retournements de situations mémorables pour un survival game. Il se moque de la naïveté de l’homme, nous plonge dans une psychanalyse très poussée jusqu’à casser les codes de ce genre d’histoire. Incroyable ! Il n’y a pas d’autres mots.

 

 

En bref

A chaque tome d’Alice in Borderland, on se demande comment Haro Asô va t’il parvenir à monter la barre encore plus haute. Mais à notre plus grande surprise, il y parvient toujours ! Ce volume est fascinant, riche en émotions et nous met dans tous nos états. En perpétuel recherche de réponses, le lecteur est happé par le récit qui le bouscule violement et qui le fait constamment réfléchir sur son existence. Le mangaka nous montre qu’il maîtrise parfaitement les ficelles de son histoire. On referme ce tome encore très perturbé par notre lecture mais nous sommes désormais fin prêt pour le grand final de la série !

9
Végéta69 Suivre Végéta69 Toutes ses critiques (93)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Alice in Borderland
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)