10

Critique de Alice in Borderland #18

par Végéta69 le ven. 25 août 2017 Staff

Rédiger une critique

Le voici enfin ce dernier opus d’Alice in borderland ! La série a été exceptionnelle jusque-là avec des protagonistes profonds et des scènes marquantes. La série termine t’elle en apothéose ? Nous allons le voir tout de suite !

Le jeu de la reine de cœur ne va pas tarder à délivrer son verdict en ce début de tome. La tension est palpable et Alice est à bout de nerfs. Il veut des réponses et souhaite en terminer à tout prix avec Borderland.

L’œuvre d’Haro Asô propose de cesse des analyses et des réflexions pertinentes sur la nature humaine et sur la société actuelle. Mais avec ce tome, nous avons la sensation que la série ne se fixe pas de limite. Comme l’auteur le dit si bien dans sa post-face en début de tome, il creuse toujours plus profondément dans les tréfonds de l’âme humaine. Et autant vous dire que le mangaka exploite à merveille son récit. L’homme est si difficile à comprendre et surtout il ne possède pas une unique définition. L’histoire d’Alice in borderland perturbe nos sens, notre vision du monde. En lisant cette série, vous allez vous poser des questions sur votre existence, votre être intérieur. Vous allez sans doute découvrir des réponses édifiantes sur vous. Alice in Borderland aborde des sujets qui nous concernent tous en tant qu’être humain. Cela donne énormément d’intérêt à l’œuvre. La lecture n’est pas pour autant déprimante, elle s’avère agréable tout en vous ouvrant les yeux.

L’histoire devient de plus en plus passionnante et met à rude épreuve les sentiments du lecteur qui doit parfois retenir ses larmes pour poursuivre sa lecture. Les flash-back sont marquants et rendent ce volume saisissant. L’auteur nous plonge dans les pensées d’Alice ce qui donne encore plus de profondeur et d’importance à notre protagoniste. On nous fait constamment réfléchir et on nous montre ce qui est essentiel dans la vie à travers l’histoire d’Alice.

Après de nombreux retournements de situations, Haro Asô nous sert une fin de partie mémorable et symbolique. Le tout est tellement beau et grandiose. Les dialogues sont particulièrement enrichissants et contribuent à la profonde morale de la série. Et comme si cela ne suffisait pas, le mangaka termine son œuvre avec une question à laquelle chacun à sa réponse : pourquoi vivez-vous ? Chaque jour, nous nous rapprochons inéluctablement du couperet final. Alors, ne vous êtes-vous jamais posé la question ?  Et surtout, avez-vous trouvez la réponse ?

En bref

Après un tel final, on referme ce tome encore bouleversé par ce que nous venons de lire. Haro Asô achève son œuvre de manière magistrale, il n’y a pas d’autre mot. Le récit a été savamment maîtrisé et l’histoire proche de la perfection. Je ne peux que vous recommander la série ne serait-ce que pour en apprendre plus sur vous-même et sur le monde qui nous entoure. Quoi qu’il arrive, avec un tel opus, Alice in Borderland vient d’entrer dans les annales.

10
Végéta69 Suivre Végéta69 Toutes ses critiques (93)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Alice in Borderland
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)