7

Critique de Smokin' parade #1

par Weihao Yu le sam. 21 oct. 2017 Staff

Rédiger une critique

Dans le monde du manga, il y a des auteurs qui se marient aussi bien que du caviar et du champagne, ou plutôt aussi bien que Jinsei KATAOKA et Kazuma KONDOU! Leur précédent titre paru chez nous: Deadman Wonderland, est sans conteste mon manga favori; il était donc normal que je me jette sur Smokin’ Parade dès son arrivée dans ma librairie.

L’histoire nous plonge au côté de Yoko Kakujo; jeune homme assez particulier, justifiant ses diverses actions par un règlement familial qu’il s’invente au fur et à mesure. Vivant seul avec sa petite soeur Mirai, jeune fille handicapée ayant retrouvé l’usage de ses deux jambes grâce à une mystérieuse industrie pharmaceutique se voulant révolutionner le monde de la santé et de la greffe d’organes. Hélas, lorsque Yoko rentre chez lui pour déguster le délicieux gâteau que sa charmante soeur lui a cuisiné pour ses 15 ans, ce dernier se retrouve devant un spectacle des plus morbide. Sa petite soeur, possédée par une étrange tête de lapin, a commis un véritable massacre sanguinaire, privant au passage Yoko de ses deux bras et de sa jambe gauche. Sa soeur transformée en monstre s'apprêtait à lui ôter la vie, ce dernier fut “sauvé” in extremis par les mystérieux Jackalope (référence au mythique lièvre à cornes). Ayant attisé l'intérêt d’Akuta, un membre influent des Jackalope, Yoko se fera recueillir par le groupe et décidera plus tard d’intégrer lui aussi l’organisation, héritant ainsi de membres mécaniques surpuissants et devant ainsi apprendre à lutter contre les “Spider” ces mystérieux monstres sanguinaires à tête de peluche.

Côté scénario, il n’y a pas à dire, ce premier tome nous plonge directement dans l’ambiance! Les auteurs pensent aussi à anticiper la suite en posant d’emblée les éléments clés de l’intrigue qui nous tiendront en haleine tout au long de la série. La présentation des forces en présence: les Jackalope et leurs membres mécaniques contre l’industrie Amenotori et leurs greffes monstrueuses, le combat opposant aussi deux frères aux idéologies et aux connaissances radicalement différentes. Ce tome nous offre également un très joli plot twist à sa fin, présageant d’une suite forte en rebondissements!

Côté dessins, là aussi il y a très peu à critiquer! Kazuma Kondou nous offre ici de belles planches soignées; les scènes de combats sont particulièrement dynamiques et le design des armes et des monstres font mouche! Les personnages ne peuvent que rappeler ceux de Deadman Wonderland. Idem au niveau du gore, on reconnait bien la touche de l’auteur, et on comprend aisément la limite d’âge de ce manga tant les corps violentés et meurtris sont présents!

Un des seuls petits bémol que je pourrais donner et qui m’a un peu dérangé serait des combats un peu trop présents… Et la suite de l’histoire semble présager que cela va continuer; des combats entre les Jackalope et les Spider. Ceci n’est pas un problème en soit, mais pour une oeuvre orientée seinen et se voulant assez mature, je trouve qu’une trop grande présence d’affrontements typiques des nekketsu pourrait à la longue devenir lassante.

En bref

Un premier tome convaincant et bien mené pour encourager le lecteur à se lancer dans la série! Des dessins et des designs qui tapent toujours autant là où il faut au service d’un scénario qui promet de belles surprises par la suite. Un véritable plaisir pour moi de retrouver des auteurs que j’adore avec une série qui promet d’être autant dérangée et digne successeur de Deadman Wonderland! Cependant un manga à ne pas forcément mettre dans toutes les mains, avec une quantité de gore et de violence gratuite qui promettent d’aller crescendo au fils du temps. Ma seule crainte est de voir un manga beaucoup trop axé sur le combat entre des personnages tarés aux pouvoirs destructeurs…

7
Positif

Premier tome intriguant et encourageant à découvrir la suite.

Très beaux dessins et designs.

Rebondissements à prévoir.

Des belles scènes de gore!

Ceux qui ont aimé Deadman Wonderland vont aimer Smockin'Parade, à n'en point douter.

Negatif

Un peu trop de combats.

Construction scénaristique assez stéréotypée.

Gore peut être un peu trop gratuit par moments.

Weihao Yu Suivre Weihao Yu Toutes ses critiques (15)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Smokin' parade
Boutique en ligne
7,45€
Boutique en ligne
7,45€
Boutique en ligne
7,45€
Boutique en ligne
7,45€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)