7

Critique de Fairy girls #4

par Ashitaka le sam. 6 janv. 2018 Staff

Rédiger une critique

La journaliste Silda mène une enquête dangereuse sur un grand patron qui veut prendre le contrôle de toutes les entreprises de Fiore ! Les Fairy Girls vont lui prêter main-forte. Puis, le sourire de Wendy aide un jeune garçon à gagner le cœur de celle qu'il aime. Enfin, Lucy prend la mesure des liens qui unissent toutes les filles de Fairy Tail...




La fin du focus sur les Fairy Girls


Les dernières aventures des filles de Fairy Tail sont une fois encore plus trépidantes les unes que les autres. De l'aide apportée à une journaliste en danger à l’arrestation de terroristes qui menaçaient un concert en passant par la sympathique mission d'amour de Wendy, ce quatrième volume de Fairy Girls se conclue en beauté et ne laissera pas le lecteur sur sa faim. Nous apprécions particulièrement la quête donnée par Régis à Wendy qui nous fait penser à ce que sont véritablement des jeunes filles entre elles lorsqu'il s'agit de plaire à un garçon. S'en suit alors une scène très comique où chacune de nos héroïnes se dévoile plus ou moins, ce qui nous permet dés lors d'en connaître davantage sur leur psychologie.




Par ailleurs, la fin de Fairy Girls n'en est évidemment pas vraiment une, puisque cette œuvre n'est qu'un spin-off de Fairy Tail. Ainsi bien plus que la fin d'un récit, c'est le début d'un autre qui se poursuit : les aventures des filles de la plus puissante guilde de Fiore, les Fairy Girls. Ce n'est d'ailleurs qu'à la toute dernière page que ce terme est évoqué pour la première fois par un personnage du manga.




Un girl power interlinéaire


Ce qui domine tout au long de l’œuvre, outre les péripéties des membres d'une guilde, c'est la mise en avant de la figure du personnage féminin. Au-delà des combats, des boutades, et évidemment du fan-service, c'est toute une figuration de la femme qui est transcrite. À preuve, dans ce dernier volet nous analysons la femme combative pour ses libertés (Silda, la journaliste), la femme fatale séductrice (Lucy, lors de son exercice de séduction avec Wendy), la jeune fille amoureuse (Wendy), la femme forte et entreprenante (Erza), et nous pourrions continuer éternellement cette liste non exhaustive.


 


Ce dernier volume de Fairy Girls suit donc la logique et le schéma narratif de ses prédécesseurs. De suite nous comprenons le but de ce spin-off qui est de mettre en avant la sincère amitié qui règne entre les filles de Fairy Tail, plus que de créer à proprement parler une aventure parallèle à celle de l’œuvre originale.

En bref

Ce quatrième et dernier volume de Fairy Girls se conclue en beauté tout en respectant les mêmes codes suivis depuis sa première page : la mise en avant de l'amitié, la représentation de la femme forte, un humour omniprésent et, ajoutons le, un fan-service constant !

7
Ashitaka Suivre Ashitaka Toutes ses critiques (64)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Fairy girls
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)