7

Critique de En mer

par Lauriane le jeu. 8 sept. 2011 Staff

Rédiger une critique
Assis, face à l’envoûtant océan, un colossal Popeye marginal griffonne sur son carnet des mots qu’il fait rimer sous un titre bien nommé « prendre la mer ».Mais ce n’est pas l’homme qui prend la mer…Embarqué de force dans un navire, il aura beau se défendre de ne pas y être à sa place, il se découvrira marin suite à l’abordage de pirates. Dès lors il n’aura de cesse de voyager et de contempler le spectacle que lui offre l’eau salée. De quoi être inspiré…et cesser de raturer les mots de son carnet. Etonnante première bande dessinée format « carnet ». 144 pages et autant de cases pour un récit tout en fluidité qui va à l’économie de mots, nous laissant contempler quelques vignettes noir et blanc de toute beauté. Drew Weing utilise un cadrage pertinent pour guider notre regard. J’apprécie particulièrement l’ellipse narrative : on quitte notre héro anonyme là où nous avons fait sa connaissance. Une boucle bouclée. Un voyage dont je ne regretterais que le prix un peu élevé.

En bref

7
Lauriane Suivre Lauriane Toutes ses critiques (512)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Laissez un commentaire
Commentaires (0)