7

Critique de Habibi

par vedge le mar. 1 nov. 2011 Staff

Rédiger une critique
C’est un conte, un conte en partie religieux, qui nous parle de création, faisant un parallèle entre naissance de l’humanité et création littéraire, encre et mots comme eau et sel de la vie.
C’est d’abord un volume, de la taille d’un roman dont il a les dimensions, y compris en épaisseur.
Deux personnes qui l’on vu chez moi s’y sont laissé prendre.
On se dit d’emblée que c’est une gageure que ce roman en BD, sans concession aucune, puisque l’auteur fait fit de la couleur pour mieux se rapprocher du récit romanesque, en noir et blanc comme des caractères imprimés.
Il y a une précision dans les détails, une inventivité dans les images, les transformations de l’écrit au dessin qui font vite oublier la forme pour le fond.
On est bien dans un conte des mille et une nuits voguant entre Coran, Bible, érotisme et vie dure et mouvementée de l’héroïsme et de « ses enfants » l’un adopté au propre et au figuré et l’autre, chair de sa chair, rejeté puis aimé et enfin perdu.
Il est question aussi de l’éducation à travers les contes et énigmes.
L’enfant adopté grandit, devient un homme, mais les retrouvailles ne se passent pas simplement.
C’est aussi un conte sur l’ultime richesse de notre temps : l’eau, source de vie, de pouvoir et d’égarement.
Une ode à l’espérance au-delà de toute noirceur ; un ultime espoir sur lequel se termine l’ouvrage, qu’après avoir eu un peu de mal à terminer, on a du regret à refermer.

En bref : Somme littéraire religieuse, érotique et peut-être prémonitoire, sur un dessin calligraphique en N&B de toute beauté.

En bref

En bref : Somme littéraire religieuse, érotique et peut-être prémonitoire, sur un dessin calligraphique en N&B de toute beauté.

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2178)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Habibi
9
Habibi

Habibi

Lire la critique de Habibi

Boutique en ligne
20,15€
Boutique en ligne
20,15€
Boutique en ligne
20,15€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)