7

Critique de Londres - Santorin, Santorin - Londres

par vedge le mar. 23 avril 2013 Staff

Rédiger une critique
Comment décrire cet ouvrage ? L’histoire d’abord. Celle apparente d’un écrivain dépressif depuis la disparition de sa femme et qui va chercher une nouvelle inspiration, au soleil, sur une île grecque. Il pense avoir créé, avec une fausse inconnue résidente de l’hôtel, les conditions idéales à la création de son roman. Mais sa manipulation le rattrape , le personnage fictif prend vie, agissant comme dans les pages du roman, jusqu’au vol et au meurtre dont on finit par l’accuser. Mais cela n’est que la vision externe d’un récit qui recèle encore bien des niveaux. Ils se déploient et se livrent jusqu’à la fin en un dédale de tortueux de révélations. Un zeste trop peut-être. Le dessin surprend, de blancheur. L’homme névrosé voit le monde en blanc et gris, quelquefois fractionné en un puzzle aux morceaux placés mais disjoints. Seuls quelques personnages et sa femme perdue lui apporte la couleur. On est dans le récit comme dans un rêve. La brume blanche londonienne cède le pas à l’éclatante blancheur du soleil grec. Tout est blanc. Comme l’univers protégé d’un lit d’hôpital peut-être. Le dessin est porteur de sens et de l’intrigue. A mi-chemin entre roman policier et étude de psychologique, cet univers graphique déroutant et prenant nous tient sous la coupe jusqu’aux explications finales.

En bref

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2406)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)