9

Critique de Nains #1

par ginevra le jeu. 2 juil. 2015 Staff

Rédiger une critique
Pour ce 1e album concernant les divers ordres nains, c’est celui de la forge qui est au centre de l’action. L’ordre de la forge comprend, outre les forgerons, les orfèvres, alchimistes, médecins, fondeurs, raffineurs. C’est aussi la branche occulte, ésotérique du peuple nain. C’est la vie de Redwin que nous découvrons : fils d’un forgeron qui refuse de créer des armes, donc un lâche aux yeux de son peuple. Arrivera-t-il à choisir entre la voie des armes et celles des outils ? Ouf ! Pour une introduction, cet album met « la barre très haut » par une qualité à la fois graphique et scénaristique impressionnante. Pierre-Denis Goux a créé un monde brutal et dur mais illuminé par l’affection et la fidélité d’une petite fille (puis femme) pour son héros. Les nains ne sont pas des modèles de beauté (selon nos critères) mais ils sont puissants et forts. Les graphismes rendent parfaitement toutes ces impressions. Nicolas Jarry dirige son histoire entre violence extrême à la limite de la folie et puissance de l’amour d’un père pour son fils. Le scénario nous amène petit à petit vers une fin inattendue mais espérée. Une grande série débute. Ne passez pas à côté !

En bref

9
ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (2041)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Nains
6
Nains T.19

Nains T.19 Staff

Lire la critique de Nains T.19

Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)