5

Critique de Fables #4

par Blackiruah le ven. 31 août 2012 Staff

Rédiger une critique
Avec ce tome, B.Willingham nous fait, enfin, découvrir une bataille de la fameuse guerre qui a chassé les Fables de leurs royaumes permettant de lancer l'engrenage d'un conflit qui semble inévitable.

Ce quatrième tome, comme le précédent, est divisé en trois parties :

Le premier épisode montre une nouvelle fois une histoire de Fables permettant d'étoffer l'univers en nous montrant une histoire légère sur le peuple des lilliputiens et la quête de l'un des leurs pour satisfaire son peuple. Récit peu intéressant, pas aidé par les dessins de Linda Medley, trop simplistes avec des traits épais rappelant un graphisme très enfantin, à l'antipode des épisodes précédents.

Puis, suit le récit du dernier bastion où Boy Blue raconte, à Blanche Neige, le récit tragique de la chute de ce dernier rempart face à l'Empire. Bill nous fait le plaisir de révéler clairement une bataille phare de ce conflit. Ainsi, il nous introduit toute une panoplie de vaillants personnages telle que la troupe de Robin des bois qui a participé héroïquement à cette bataille, qui rappelle par moment le fameux combat des deux tours des seigneurs des anneaux. Mais aussi, il montre l'esprit et la force de l'Empire qui semble tout écraser sur son passage. Bien sûr, le scénariste a conservé l'esprit de la série en gardant son mélange d'humour de satyre et de violence.
Il est, par contre, dommage que la partie graphique, illustrée par P.Craig Russel, ne soit pas à la hauteur de L.Medina ou M.Buckingham. Les illustrations inégales paraissent parfois abouties ou à contrario trop simpliste. C'est vraiment dommage vu le récit, d'autant plus que la colorisation ne rattrape pas les planches.

La dernière partie de ce volume est en réalité la première partie de l'arc "March Of The Wooden Soldiers" (en huit issues) où, d’une part, un personnage qui semblait avoir péri dans le récit précédent débarque dans la communauté de Fables et les conséquences que cet évènement entraîne et, d’autre part, la quête du prince Charmant qui souhaite devenir le nouveau maire de Fables. De retour avec M.Buckingham, on apprécie de nouveau les planches qui sont au niveau du précédent tome. Toutefois, le titre pêche au niveau du scénario où Bill n’arrive pas vraiment à faire monter la sauce même si on sent qu’un évènement important va arriver.

On regrette aussi l’absence du guide de personnages qui aurait été fort utile avec tous les nouveaux protagonistes apparus, mais notons toujours le prix inchangé malgré un tome bien fourni.

Ce quatrième volume de Fables est un tome de transition qui, tantôt pêche sur sa qualité graphique sur l’histoire du dernier bastion et, tantôt manque de rythme lors du dernier récit. Dommage même si on sent que le prochain volume risque d’envoyer du bois. Espérons que cela se confirme.

En bref

5
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (477)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Fables
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Laissez un commentaire