5

Critique de Batman, Le Chevalier Noir #1

par Blackiruah le dim. 14 oct. 2012 Staff

Rédiger une critique
Après le décevant Batman la nouvelle aube, Urban édite avec ce tome « Terreurs Nocturnes » début de la série Batman the Dark Knight toujours dirigé par D. Finch de l’ère renaissance de DC. Bien que ce volume soit un ton au-dessus du premier volume, il reste tout de même très moyen.

Les prisonniers d’Arkham, infectés par une drogue qui rend hyper musclé, réussissent à s’évader de l’asile. Batman va donc se mettre en quête de capturer les prisonniers et découvrir qui est à l’origine de ce sérum plus que gênant.

Cette fois, accompagné par Paul Jenkins, David FINCH, nous réalise un scénario très classique qui fait vivre une enquête musclée à notre chère chauve-souris. L’histoire est plutôt bien réalisée et rythmée, avec une intrigue de fond faisant apparaître une mystérieuse femme déguisée en lapin. On peut apprécier aussi l’apparition de divers membres de la Justice League et de divers criminels du Gothamverse qui apporte un peu d’étonnement sur le coup, mais finalement on finit par trouver ce récit sans surprise, il lui manque ce petit zeste de folie qui aurait pu rendre ce scénario vraiment épique. Tant pis, il y avait matière à faire mieux.

Comme « La nouvelle Aube », visuellement c’est du David Finch : c’est beau, c’est sombre et c’est très musclé. Notons quand même que Batman paraît tout de même moins baraqué que son précédent titre et paraît plus en phase avec celui de Capullo. Belle performance, aussi, du côté des coloristes, où leurs textures avec les illustrations de D.Finch, nous livrent quelques planches qui envoient vraiment du bois (notamment le passage avec l’épouvantail).

Côté édition, on fait face à un titre sur la lignée des titres renaissance avec quelques bonus en fin de volume.

Ce nouveau titre de Batman de l’ère renaissance bénéficie donc d’une bonne qualité graphique parfaitement gérée par David Finch mais avec un scénario trop moyen qui ne permettra pas à ce récit de rester dans les annales. Si vous adorez cet artiste, Batman et les histoires simples, vous pouvez y aller les yeux fermés sinon Urban a édité et éditera de meilleures histoires, et même si c’est Batman, il y a des œuvres bien plus prioritaires que ces terreurs nocturnes !

En bref

5
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (478)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Batman, Le Chevalier Noir
Boutique en ligne
17,50€
Boutique en ligne
17,50€
Boutique en ligne
17,50€
Laissez un commentaire