7

Critique de 303

par Jeje-99 le lun. 22 oct. 2012 Staff

Rédiger une critique
303 est en quelque sorte un retour aux sources pour Garth Ennis, le voilà de nouveau aux commandes d’une histoire parlant de la guerre, un de ses sujets favoris dans lequel on lui a déjà vu à l’œuvre pour « Histoire de guerre » par exemple. Avec ces récits, où il dénonce la violence et les excès de la guerre.

Ce récit, qui tire son nom de l'arme britannique " Lee-Enfield 303 ", se décomposant en deux parties : la première se déroule en Afghanistan tandis que la seconde se déroule USA. L'histoire se déroule autour du colonel russe, ancien de l'armée soviétique, dur et froid envers ses compagnons.

Le scénario ne révolutionnera pas le genre mais est efficace. Le développement de la réflexion du colonel russe est ici mise en avant et rend particulièrement ce volume intéressant. Il nous fait découvrir un aspect plus rare des récits de guerre. Le rassemblement des 2 parties auparavant séparés en 2 volumes crée une “pause” dans le récit et c’est là que le bât blesse, cela coupe le lecteur dans son élan : Dommage...

Le dessinateur, Jacen Burrows, également connu pour son travail sur Crossed, propose un style très explicite et violent sur les scènes “choc” disséminées dans le volume. Mais ses dessins légèrement cartoon rendent l’action moins dure.

Panini regroupe ici l'intégrale de la mini-série, auparavant sorti en deux tomes chez son ancien éditeur, en un seul volume. On retrouve en fin de volume, les différentes couvertures de la série.

Comme souvent avec cet auteur, nous faisons face à un récit violent et quelque peu gore qui le réserve de temps très un public plus âgé. Les adeptes du style de l'auteur seront aux anges mais ce récit ne leur est pas totalement réservé et plaira aux amateurs du genre. Un one-shot violent, dynamique et efficace.

En bref

7
Jeje-99 Suivre Jeje-99 Toutes ses critiques (147)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
8,00€
Boutique en ligne
8,00€
Boutique en ligne
8,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)