7

Critique de The homeland directive

par Blackiruah le ven. 28 juin 2013 Staff

Rédiger une critique
Homeland Directive nous raconte comment le gouvernement des Etats-Unis peut créer un acte terroriste dans leur propre pays via une infection bactériologique pour des raisons politiques. Mais ce plan peut être compromis par une chercheuse ayant les capacités de créer un antidote, une course-poursuite aura donc lieu pour supprimer l’espoir du peuple.

L’attraction de ce comic-book est loin d’être le scénario. Même s’il n’est pas ennuyeux, Robert Venditti ne réinvente pas la Lune. On fait face à une théorie du complot qui entraine une chasse à l’homme plutôt classique avec une résolution que j’ai trouvée trop rapide. Reste qu’il faut reconnaître qu’il y a de très bonnes idées notamment cette vision du service des consommateurs et la voie de transmission de la maladie.

Non, le réel intérêt réside en la performance graphique de Mike Huddleston qui a utilisé cet album comme un laboratoire de techniques de dessin : on en prend pleins les yeux. C’est très intéressant car chaque page offre une expérience visuelle différente que ça soit à travers des collages de cliparts ou des utilisations de tons de couleurs différents, tout est réussi et montre tout le talent de l’artiste.

Niveau édition, le volume bénéficie d’explications de l’illustrateur qui revient sur ses designs et ses différentes techniques de dessin.

Conclusion, Homeland Directive rayonne par sa qualité graphique qui fait de cette œuvre une vraie curiosité visuelle. Passé cet aspect, malgré quelques aspects intéressants, ce thriller politique reste anecdotique mais plaira aux amateurs du genre.

En bref

7
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (476)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Laissez un commentaire