8

Critique de Superman - Terre 1 #1

par Blackiruah le lun. 1 juil. 2013 Staff

Rédiger une critique
Pour découvrir une version moderne de leur gamme de héros, Marvel avait créé l’univers Ultimate qui connait toujours un petit succès. DC suit dorénavant la même démarche en proposant un nouvel univers, Terre 1, avec des revisites modernes de tous ses plus grands héros. Logiquement, avec la sortie de Man Of Steel, Urban comics en profite pour sortir la saga qui concerne Superman.

Pour un premier tome, JM Straczinski passe évidemment par la case origine pour nous présenter ce nouveau Clark Kent. On y trouve un Supes assez jeune, qui semble à peine sortir de ces études, débarquant à Metropolis. De même, ce nouvel héros présente pas mal de similitudes avec la version du film actuellement au cinéma : pour ceux qui ne l’ont pas vu, le kryptonien est plus torturé par ce qui peut symboliser et se demande quel sera son impact sur les humains.
Sinon ces deux récits qui composent ce volume sont vraiment plaisants, si on met de côté la longue introduction qui pose les bases. J’ai notamment apprécié les nouveautés amenées par le scénariste comme le nouvel ennemi de la première partie ainsi que l’utilité du vaisseau qui apporte un peu de fraicheur au mythe. Mais surtout, chose qui m’a beaucoup plu, ce Superman est très loin du héros parfait. Il est plutôt en apprentissage pour atteindre justement ce statut de surhomme ultime.

Au dessin, Shane Davis joue la carte du réalisme qui permet d’accentuer les imperfections de ce Superman et de facilement s’immerger dans le récit. L’action est bien retranscrite même si les découpages des planches restent classiques. Bref, c’est efficace.
Par contre, c’est le retour du slip rouge qui ressemble plus à une couche à cause du style. Bien que Terre 1 ait été commencé avant les new52, on peut quand même se demander pourquoi un tel choix alors que le nouveau costume (que ça soit en comics ou en film) semble devenir la référence.

Urban a eu la bonne idée de compiler les deux premiers graphic novels de la saga dans un même volume pour un prix très attractif (22,50€). Sinon l’album fait partie de la collection DC deluxe et donc est dans la lignée de cette excellente gamme.

A l’instar des Ultimate pour Marvel, Superman Terre 1 est un très bon point d’ancrage pour les personnes souhaitant découvrir une version plus moderne du mythe. Moins propre, moins âgé et moins iconique, ce nouveau Clark Kent, plus abordable, découvre son rôle et nous embarque dans son apprentissage mouvementé de super héros. Graphiquement abouti, ce titre a tout pour vous faire aimer ce nouveau Superman et même son horrible slip rouge sauf si vous recherchez un Superman solaire tout beau tout propre.

En bref

Pour découvrir une version moderne de leur gamme de héros, Marvel avait créé l’univers Ultimate qui connait toujours un petit succès. DC suit dorénavant la même démarche en proposant un nouvel univers, Terre 1, avec des revisites modernes de tous ses plus grands héros. Logiquement, avec la sortie de Man Of Steel, Urban comics en profite pour sortir la saga qui concerne Superman. Pour un premier tome, JM Straczinski passe évidemment par la case origine pour nous présenter ce nouveau Clark Kent. On y trouve un Supes assez jeune, qui semble à peine sortir de ces études, débarquant à Metropolis. De même, ce nouvel héros présente pas mal de similitudes avec la version du film actuellement au cinéma : pour ceux qui ne l’ont pas vu, le kryptonien est plus torturé par ce qui peut symboliser et se demande quel sera son impact sur les humains. Sinon ces deux récits qui composent ce volume sont vraiment plaisants, si on met de côté la longue introduction qui pose les bases. J’ai notamment apprécié les nouveautés amenées par le scénariste comme le nouvel ennemi de la première partie ainsi que l’utilité du vaisseau qui apporte un peu de fraicheur au mythe. Mais surtout, chose qui m’a beaucoup plu, ce Superman est très loin du héros parfait. Il est plutôt en apprentissage pour atteindre justement ce statut de surhomme ultime. Au dessin, Shane Davis joue la carte du réalisme qui permet d’accentuer les imperfections de ce Superman et de facilement s’immerger dans le récit. L’action est bien retranscrite même si les découpages des planches restent classiques. Bref, c’est efficace. Par contre, c’est le retour du slip rouge qui ressemble plus à une couche à cause du style. Bien que Terre 1 ait été commencé avant les new52, on peut quand même se demander pourquoi un tel choix alors que le nouveau costume (que ça soit en comics ou en film) semble devenir la référence. Urban a eu la bonne idée de compiler les deux premiers graphic novels de la saga dans un même volume pour un prix très attractif (22,50€). Sinon l’album fait partie de la collection DC deluxe et donc est dans la lignée de cette excellente gamme. A l’instar des Ultimate pour Marvel, Superman Terre 1 est un très bon point d’ancrage pour les personnes souhaitant découvrir une version plus moderne du mythe. Moins propre, moins âgé et moins iconique, ce nouveau Clark Kent, plus abordable, découvre son rôle et nous embarque dans son apprentissage mouvementé de super héros. Graphiquement abouti, ce titre a tout pour vous faire aimer ce nouveau Superman et même son horrible slip rouge sauf si vous recherchez un Superman solaire tout beau tout propre.

8
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (478)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Superman - Terre 1
Boutique en ligne
22,50€
Boutique en ligne
22,50€
Boutique en ligne
22,50€
Laissez un commentaire