7

Critique de Batman - La légende #1

par Blackiruah le ven. 20 sept. 2013 Staff

Rédiger une critique
Fin des années 60, le succès de la série live de Batman est tel que le personnage est omniprésent dans l’univers de DC, notamment dans la série « The brave and the bold » (équivalent des « Marvel Team-up » du concurrent) qui propose des aventures du Caped Crusader en équipe avec un autre héros. Jim Aparo, dessinateur prestigieux, a illustré une vingtaine d’épisodes sur la franchise dans les années 70. C’est ce run qui est justement proposé dans ce pavé de plus de 500 pages nommés « Batman la légende ».

Bob Haney, aux scénarios, narre, à travers les divers team-up, des histoires indépendantes et variées qui amènent notre cher Batou dans toutes les situations possibles. On le voit, par exemple, soutenir des jeunes à préserver un quartier sous la menace de la destruction avec les Teen Titans, ou aider le sgt Rock dans une sombre histoire d’espionnage. Mais la chauve-souris va aussi être confrontée à des démons et sorciers avec des héros typés fantastiques (le Démon, le Phantom Stranger, etc.).

Ces récits présentent certaines qualités. Premièrement, ils démontrent la richesse de l’univers de DC où on y découvre des récits de gangster, des policiers, des récits comiques, fantastiques et de science-fiction : un véritable catalogue qui prouve une nouvelle fois que les comics sont destinés à tous. De même, à ma grande surprise, certains épisodes véhiculent des messages sociaux forts comme celui avec les Teen Titans ou un épisode avec les Metal Men abordant le sujet des amérindiens. Ils se sont révélés très prenants et démontrent que déjà à cette époque, les comics dénonçaient déjà certaines dérives sociales.
Néanmoins, le tableau n’est pas tout blanc. Les épisodes ne sont pas tous aux mêmes niveaux : certains m’ont profondément ennuyé à cause de réactions de personnages trop classiques, prévisibles et des enchainements d’évènements trop simples bien illustrés par un épisode où Batman fait équipe avec le Joker où la conclusion est visible dès le début et la construction de l’alliance difficilement crédible.
J’ai été aussi gêné de découvrir un héros fragile parfois même un peu bêta qui se fait souvent passer à tabac au point de subir une mort cérébrale lors de l’épisode avec Atom. C’est loin de l’image du héros d’aujourd’hui que j’apprécie bien plus.

La réelle attraction de cette œuvre est bel et bien la performance de Jim Aparo qui reste de haute volée sur tout le run. Lorsqu’on regarde les planches, on a bien du mal à croire qu’elles datent des années 70 : le style est très réaliste, moderne, avec des proportions de corps toujours justes et on a droit aussi à quelques découpages bien ressentis qui dynamise certaines scènes. Cette œuvre rend vraiment hommage à cet artiste exceptionnel.

Niveau édition, le calcul est simple : plus de 500 pages pour 35€ et du rédactionnel qui présente le contexte de l’œuvre et tous les héros apparus dans le volume. A l’aube où on trouve des comic-books moins fournis à des prix exorbitants, Urban frappe un grand coup avec cet énorme pavé à un prix très attractif. Espérons que la concurrence suive le pas.

« Batman – la légende » par Jim Aparo est à mes yeux loin d’être un incontournable sur la chauve-souris mais il reste destiné aux passionnés de DC qui découvriront tout un pan de cet univers riche mais aussi un artiste qui aura fortement contribué au mythe graphique de la chauve-souris à travers un volume fourni qui vous procurera de longs moments plaisants de lecture. Un nouveau lecteur peut sans problème se jeter dans cette expérience. Par contre, Je ne conseillerai pas ce volume aux personnes réfractaires aux récits d’époque où les facilités et le rythme de narration risquent de les rebuter.

En bref

7
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (486)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Batman - La légende
Boutique en ligne
35,00€
Boutique en ligne
35,00€
Boutique en ligne
35,00€
Laissez un commentaire