6

Critique de Fables #10

par Blackiruah le sam. 28 sept. 2013 Staff

Rédiger une critique
Alors que la communauté de Fables vient de menacer l’Empire en s’en prenant directement à Geppetto, ces derniers ne vont pas laisser cet affront impuni et vont rassembler les hauts dignitaires du royaume pour organiser la riposte. Pendant ce temps-là, Bigby et sa famille vont rendre visite à son père dans son domaine.

Ce volume, en deux parties, montre les préparatifs des 2 camps dans ce conflit qui semble s’accélérer.

D’une part, le scénariste nous montre le conseil de l’Empire qui imagine comment vaincre les fables tout en envoyant un émissaire, assez particulier, pour pouvoir les espionner. Cette partie démontre que l’Empire sous-estime encore le monde des communs mais la présence de Pinocchio permettra de tempérer cet aspect et de mettre en place un plan efficace. Dessiné par Mark Buckingham revenu au top par rapport au précédent volume, on en prend plein les yeux lors des illustrations des plans de conquêtes des seigneurs de l’Empire mais il est aussi remarquable dans un contexte plus intimiste lors de la description du nouveau personnage Hansel, le tout bonifié par ses encadrés fantaisistes réussis.

Dans un second temps, Bigby retrouve son père, le Vent du Nord, une retrouvaille qui va révéler les raisons de leurs mauvaises ententes. Mais cette rencontre aura un but important : le loup va essayer de manipuler son père pour s’assurer de son alliance, pendant ce temps-là, les enfants vont jouer aux alentours du château de leur grand-père où ils feront face à des êtres peu conventionnels… C’est un arc qui pose encore des pions pour la suite du conflit et l’auteur continue de révéler de nouveaux éléments intéressants sur cet univers à travers des dialogues bien trouvés et des situations toujours aussi loufoques. Par contre, le dessinateur n’est autre que Mike Allred (que vous retrouverez dans la série FF chez Marvel), mais j’ai été plutôt déçu par son travail. Bien que de qualité, son style est assez éloigné de celui de Buckingham et dégage un ton moins enchanteur.

A noter aussi la présence de deux épisodes, un de noël et un autre qui répond à des courriers de lecteurs qui amène une belle touche d’originalité tant leur narration est particulière.

Ce volume 10 montre les premières conséquences du précédent tome, un ton en dessous du précédent volume, il amène des éléments essentiels pour la suite de l’histoire. Affaire à suivre.

En bref

6
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (495)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Fables
8
Fables T.1

Fables T.1

Lire la critique de Fables T.1

Boutique en ligne
17,50€
Boutique en ligne
17,50€
Boutique en ligne
17,50€
Laissez un commentaire