4

Critique de Snapshot

par Blackiruah le dim. 29 déc. 2013 Staff

Rédiger une critique
En cette fin d’année, Urban Comcis a édité plusieurs œuvres du duo britannique Andy Diggle et Jock. Parmi elles, on retrouve Snapshot la dernière mini-série des deux auteurs. D’abord parue au Royaume Uni dans les pages du magazine 2000AD puis aux Etats Unis chez Image Comics, elle finit par arriver dans nos contrées, nous proposant un nouveau thriller haletant.

Jake Dobson est un jeune homme banal, vendeur de comics, vivant une vie paisible. Mais sa vie va basculer lorsque qu’il va trouver un téléphone portable contenant les photos d’un cadavre.

En retrouvant ce duo d’auteurs, il était évident que l’on allait lire un thriller. Les ingrédients de départ sont très bien introduits. Andy Diggle nous plonge petit à petit dans cette situation complètement folle qui va amener le personnage principal dans une course poursuite endiablée et captivante pour sa propre survie. Cette montée en puissance est vraiment plaisante, le mystère de la situation et le charme du personnage complètement banal nous hypnotise et nous amène à nous demander ce que l’on ferait à sa place. Puis vient le début des explications, j’ai été déçu par l’orientation donnée par le scénariste qui se perd en ancrant son récit dans l’univers de la finance et de la politique. J’ai également été frustré par le décalage entre le héros et la situation qui amène une fin quelconque et trop vite réglée à mon gout.

Jock a fait le choix de réaliser des planches en noir et blanc qui correspondent idéalement à ce polar/thriller endiablé. Son trait rugueux, amplifié par l’effet noir et blanc, apporte une agressivité appropriée. Mais personnellement, j’apprécie plus le travail de cet artiste avec de la couleur qui étoffe mieux ses planches.

L’album bénéficie d’une édition soignée où l’on peut découvrir un grand nombre de scripts et de leurs planches associées, ainsi que la genèse de la série racontée par Andy Diggle lui-même.

Snapshot se révèle être un thriller qui part sur les chapeaux de roues mais qui se résout de manière abrupte avec une fin plutôt décevante. Ce n’est pas le meilleur travail du duo mais l’album reste intéressant si on est amateur du genre et que l’on souhaite lire un thriller énergique.

En bref

4
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (477)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Laissez un commentaire