3

Critique de Stitched #2

par Jeje-99 le mer. 12 févr. 2014 Staff

Rédiger une critique
Alors que le premier volume était une adaptation d’un court métrage de Garth Ennis par Mike Wolfer et également dessiné par ce dernier, ce second volume est totalement inédit. Mike Wolfer s’occupe ici seul du scénario et est accompagné par Fernando Furukawa au dessin. Soyons honnêtes, ça ne volait pas bien haut dans le premier volet avec une énième histoire de soldat dont la mission avait capoté et qui se retrouvait à survivre dans un milieu quelque peu horrifique et saupoudré de gore et très léger visuellement. C’est donc avec une grosse surprise que j’ai pris connaissance de l'existence de cette suite nous montrant l’origine des suturés, puis sans grand espoir que j’ai débuté la lecture en gardant quand même un infime espoir dans le coin de ma tête.

L’action prend place peu de temps après les évènements du premier volume, suite au récit des survivants, ils décident de rayer de la carte le camp où se trouvaient les suturés. Mais ces derniers ayant déjà été déplacés, une équipe d’intervention est envoyée sur le navire transportant la “cargaison”...

Ni le speech ni le déroulement ne brillent par leur originalité, mais c’est un schéma qui marche, bien qu’il ne nous accroche pas forcément. De plus, la trame reste lente et entrecoupée de scènes sans grand intérêt… A l’arrivée, j’ai du mal à trouver une quelconque sympathie pour ce titre, le seul point positif que l’on pourrait en tirer est la réussite de l’auteur pour faire monter peu à peu la pression, et encore, il se tire quelque peu dans les pattes à cause de sa trame comme indiqué plus haut.

Je n’avais pas trouvé Mike Wolfer terrible sur le premier volume mais Fernando Furukawa arrive à faire moins bien ici. Les traits manquent de soin et de régularité ce qui se traduit, entre autres, par des personnages ratés. Ne parlons pas de la coloration qui ne fait que desservir un dessin déjà mal au point.

Comme pour beaucoup de titres tirés du catalogue Avatar, on a droit à une exagération du sang et de la violence, les habitués de l’éditeur apprécieront, pas sûr que ce soit le cas pour les autres par contre.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, ce second tome possède une trame un peu plus intéressante avec l’approfondissement du concept des suturés. Mais ça s’arrête là, le reste est assez anecdotique et l’aspect visuel ne fait que continuer d’enfoncer le tout… Ce comics mélangeant action et horreur est clairement destiné aux amateurs de l’éditeur Avatar et à ceux ayant apprécié le premier volume 1.

En bref

3
Jeje-99 Suivre Jeje-99 Toutes ses critiques (147)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
79,99€
Boutique en ligne
79,99€
Boutique en ligne
79,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)