8

Critique de Trillium

par Blackiruah le ven. 7 nov. 2014 Staff

Rédiger une critique
Certaines BD offrent plus qu’une lecture classique et procurent une expérience qui va au-delà. « Trillium » fait assurément partie de cette catégorie.

Pourtant l’histoire de base est relativement classique : dans un futur lointain, Nika est une chercheuse sur qui repose la survie de l’humanité. Cette dernière est en contact avec des aliens situés à proximité d’un temple autour duquel des fleurs, cruciales pour notre sort, résident. Parallèlement, en 1921, Williams part à la découverte d’un temple incas. Mais les circonstances vont les amener à se rencontrer amenant une belle histoire d’amour dans un contexte loin d’être simple…

Mis à part un scénario aux bases simples, Jeff Lemire apporte des éléments propres à la science-fiction pour amener de la folie dans son scénario. Mais cette histoire est magnifiée par le découpage de l’auteur qui est incroyable. Ludique même. Ce récit est en fait un moyen de nous faire découvrir une histoire lisible de différentes manières. J.Lemire va nous faire retourner le livre dans de haut en bas, réaliser une intrigue sur la moitié haute d’un chapitre puis l’autre moitié dans l’autre sens. Bref, le récit est bourré d’idées, chapitre après chapitre, poussant notre désir à découvrir la suite pour connaitre la nouvelle trouvaille de l’auteur.

Le seul point faible est la partie graphique dessinée par Jeff Lemire lui-même. Le dessin ne souffre pas de problème de proportion et bénéficie d’un découpage incroyable mais les designs des personnages sont particuliers. Peu détaillés et assez maigres, ils ne sont pas très agréables à l’œil, aux antipodes des styles lisses de science-fiction, mais l’histoire arrive à faire oublier ce détail, et c’est tant mieux.

Le récit est accompagné de bonus non négligeable, notamment des traductions des aliens qui apportent un énorme plus à la compréhension du titre. Par contre, il aurait peut-être été préférable de plus guider le lecteur tout au long de l’expérience permettant d’éviter certaines confusions.

« Trillium », c’est donc une promesse de vous offrir une expérience inédite de lecture avec un récit qui justifie amplement ces découpages intéressants rendant la lecture ludique. Je ne peux que vous conseiller ce tome qui démontre (une nouvelle fois) tout le talent de l’auteur, même si ce n’est pas vraiment un dessinateur de talent.

En bref

Certaines BD offrent plus qu’une lecture classique et procurent une expérience qui va au-delà. « Trillium » fait assurément partie de cette catégorie. Pourtant l’histoire de base est relativement classique : dans un futur lointain, Nika est une chercheuse sur qui repose la survie de l’humanité. Cette dernière est en contact avec des aliens situés à proximité d’un temple autour duquel des fleurs, cruciales pour notre sort, résident. Parallèlement, en 1921, Williams part à la découverte d’un temple incas. Mais les circonstances vont les amener à se rencontrer amenant une belle histoire d’amour dans un contexte loin d’être simple… Mis à part un scénario aux bases simples, Jeff Lemire apporte des éléments propres à la science-fiction pour amener de la folie dans son scénario. Mais cette histoire est magnifiée par le découpage de l’auteur qui est incroyable. Ludique même. Ce récit est en fait un moyen de nous faire découvrir une histoire lisible de différentes manières. J.Lemire va nous faire retourner le livre dans de haut en bas, réaliser une intrigue sur la moitié haute d’un chapitre puis l’autre moitié dans l’autre sens. Bref, le récit est bourré d’idées, chapitre après chapitre, poussant notre désir à découvrir la suite pour connaitre la nouvelle trouvaille de l’auteur. Le seul point faible est la partie graphique dessinée par Jeff Lemire lui-même. Le dessin ne souffre pas de problème de proportion et bénéficie d’un découpage incroyable mais les designs des personnages sont particuliers. Peu détaillés et assez maigres, ils ne sont pas très agréables à l’œil, aux antipodes des styles lisses de science-fiction, mais l’histoire arrive à faire oublier ce détail, et c’est tant mieux. Le récit est accompagné de bonus non négligeable, notamment des traductions des aliens qui apportent un énorme plus à la compréhension du titre. Par contre, il aurait peut-être été préférable de plus guider le lecteur tout au long de l’expérience permettant d’éviter certaines confusions. « Trillium », c’est donc une promesse de vous offrir une expérience inédite de lecture avec un récit qui justifie amplement ces découpages intéressants rendant la lecture ludique. Je ne peux que vous conseiller ce tome qui démontre (une nouvelle fois) tout le talent de l’auteur, même si ce n’est pas vraiment un dessinateur de talent.

8
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (477)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
19,00€
Boutique en ligne
19,00€
Boutique en ligne
19,00€
Laissez un commentaire