3

Critique de Spawn - La saga infernale #8

par Blackiruah le lun. 7 déc. 2015 Staff

Rédiger une critique
Le cycle « cercle infernale » s’achève avec ce dernier 8ème volume qui clôt la parenthèse Jim Downing, et au vu de ces derniers épisodes, c’est peut-être pas plus mal…

Pour rappel, Spawn n’est plus Al Simmons. Il a été remplacé par Jim Downing, qui est sorti du coma pour devenir le nouveau héros de la saga. Depuis, l’homme a su s’entourer et justement la femme qu’il aime a été enlevée. Commence donc une recherche qui va initier une ribambelle de révélations qui ne vont pas forcément faire plaisir à Jim…

Todd McFarlane au scénario, ce n’est jamais une bonne nouvelle à mes yeux. Problème de rythme, narration trop verbeuse, le dessinateur devrait plutôt se consacrer à son art et confier l’écriture de sa série à un scénariste talentueux. La preuve est avec ce dernier album où les dialogues sont très lourds et le fil directeur est bancal. Pourtant, l’auteur essaie d’enrichir son récit grâce à l’apparition de plusieurs personnages phares de la saga mais la mayonnaise ne prend pas et finit avec une fin musclée sans queue ni tête achevant un cycle avec une promesse de retrouver un meilleur Spawn.

Pourtant, graphiquement, Szymon Kudranski amène un réel plus à l’œuvre. Son style photo réaliste et sa maitrise des noirs facilitent l’angoisse et l’horreur qui sied parfaitement à l’ambiance générale de « Spawn ». Mais ses planches souffrent de dynamisme : ce qui pose problème sur les scènes de combat qui manque de punch et de visibilité. Reste que globalement, c’est bien exécuté.

L’édition est aussi une déception : pas sur le contenant qui est impeccable (couverture cartonnée de bonne facture, papier glacé adapté pour le style de S.Kudranski) avec un prix honnête pour une pagination conséquente, mais elle pêche sur l’aspect éditorial qui est très faible pour ce volume qui conclut ce cycle. C’est simple, vu que j’ai commencé avec ce cycle, le résumé du début n’est pas assez robuste pour un nouveau lecteur (je remercie d’ailleurs Antekrist pour sa précieuse aide). De même, je reste déçu du choix de couverture en décalage avec le contenu du volume…

Bref, ce volume m’a vraiment déçu. Avec un départ prometteur, le récit s’embourbe au fur et à mesure dans une voie ennuyeuse et loin d’être claire. La fin permet de clore le cycle et annonce le retour d’une vieille connaissance. Tant mieux ! Espérons que la suite soit plus nerveuse, plus musclée : à la hauteur de Spawn.
Un volume à réserver au fidèle de la série. Pour les autres, découvrez plutôt le cycle d’Al Simmons ou attendez le prochain cycle qui s’annonce plus excitant.

En bref

3
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (476)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
18,95€
Boutique en ligne
18,95€
Boutique en ligne
18,95€
Laissez un commentaire