6

Critique de Le Quatrième Monde #2

par Blackiruah le jeu. 7 janv. 2016 Staff

Rédiger une critique
L’année 2015 s’achève avec la parution du second volet du Quatrième monde du roi Jack Kirby. Le premier volume introduisait le conflit entre Apokolips et Neo Genesis. Cette suite va définitivement ancrer le conflit sur Terre.

Ainsi, les 4 séries (« New Gods », « Forever people », « Mr Miracle » et « Jimmy Olsen, Superman’s pal ») montrent comment Apokolips prend place sur Terre :
Dans « Forever people », Darkseid et ses scientifiques ont créé un parc d’attraction où ils réalisent des expériences sur les humains et les immortels qu’ils retiennent prisonniers. Mais ces derniers vont être aidés par un personnage surprenant (Sunny Sumo !) qui va tenir une place centrale pour la suite des évènements.
Orion, dans « New Gods », va traquer d’autres guerriers d’Apokolips laissant place à des batailles épiques faisant fi de la puissance des néo dieux.
« Mr Miracle » s’intéresse à Scott Free, qui sera rejoint par la belle guerrière Big Barda, traqué par d’autres forces armées de Darkseid lui donnant l’occasion de s’échapper de tous types de pièges grâce aux technologies de sa connaissance.
Bien que souffrant toujours d’une narration lourde, ces histoires excelle par la créativité débordante de l’auteur qui invente, à tout va, des concepts complètement fous et dotent ses récits d’un dynamisme détonnant si propre à Kirby. La lecture n’en est qu’époustouflante. Honnêtement, une telle inventivité force le respect.
Seul exception : « Jimmy Olsen, Superman’s pal » fut une souffrance pour ma part. D’abord, elle n’est que peu liée au quatrième monde sauf à la fin du volume. Et leurs récits, tout autant que les personnages principaux (du moins, Jimmy et Légion des Petits Rapporteurs), ne m’intéressent pas et palabrent bien trop à mon gout ralentissant ma lecture et me sortant du récit. Alors vu que ce 2eme tome compile bien plus de chapitres de « Jimmy Olsen » (5) par rapport aux autres séries (3 par séries), ça fait mal…

Reste que j’ai toujours eu la sensation de découvrir un morceau d’histoire et les bonus d’Urban vont dans ce sens avec des éditos qui donnent de la superbe à cette période et à Jack Kirby apportant quelques billes supplémentaires sur les méthodes et les rythmes de travaux de l’artiste. Ce dernier fut une sacrée machine à produire qui ferait pâlir quasiment tous les auteurs de comics actuels. Sacré performance !

Comme le premier volume, je déconseille franchement cette lecture aux réfractaires de narrations longues et lourdes typiques de cette ère. Mais le « quatrième monde » a marqué les comics de super-héros, j’invite donc à tout lecteur en quête de culture de saisir cette opportunité de découvrir cette ère à un prix abordable pour une belle édition qui reflète à la fois tout le génie d’un artiste phare mais aussi le reflet d’une époque avec toutes les contraintes qui vont avec.

En bref

6
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (486)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Le Quatrième Monde
Boutique en ligne
35,00€
Boutique en ligne
35,00€
Boutique en ligne
35,00€
Laissez un commentaire