6

Critique de Superman Unchained

par Blackiruah le lun. 29 févr. 2016 Staff

Rédiger une critique
« Superman Unchained » est une mini-série alléchante dotée d’une équipe créative qui fait rêver. Scott Snyder (Batman new 52, American Vampire…) au scénario et surtout Jim Lee au dessin, deux stars majeures de DC comics se réunissent pour remettre d’aplomb la franchise de Superman avec cette mini-série en continuité dans les new 52.

Superman est-il le plus fort héros de la Terre ? A en croire ce récit, non.
Alors qu’une menace terroriste du nom d’Ascension a provoqué la chute d’une station spatiale sur la planète, l’homme d’acier parvient à arrêter tous les morceaux qui vont s’écraser sur la surface. Tous sauf un. Mais la dernière épave a été gérée par une force inconnue. Après investigation, Superman va découvrir un autre alter ego au service de l’armée au nom de Wraith qui semble bien plus puissant que lui… Ennemi ou allié ? C’est tout le propos de ce comic-book.

Décidément, mon avis sur Scott Snyder ne changera pas avec « Superman Unchained ». L’auteur a le don de toujours commencer sur les bons rails pour dérailler sur la fin.
Ici, il joue avec le fait (qui devient de plus en plus banal) de confronter Superman à une variante de lui-même. Wraith est une version militarisée qui maitrise complètement tous ses pouvoirs (identiques à ceux de Superman). A partir de là tout est prévisible : les 2 protagonistes s’entendent d’abord cordialement pour finir fatalement par se confronter, le tout avec une menace de fond qu’on voit venir de loin… Frustrant est le scénario tant les promesses initiales sont traitées grossièrement (avec en prime des flash-backs mal exploités), d’autant plus que la fin est abrupte comme souvent avec Scott Snyder….

Mais comme souvent sur les derniers récits où Jim Lee officient, le récit fait la part belle à l’action pour laisser l’artiste s’exprimer dans son style si iconique et dynamique. Même si ce n’est pas du très grand Jim Lee, ses planches restent vraiment belles et pleines d’énergies. C’est même ce dernier point qui rayonne tout le long de l’album : l’artiste fait ce qu’il sait faire de mieux et reste au niveau tout le long. C’est bien lui le vrai héros de « Superman Unchained » qui permet de rendre la lecture plutôt agréable au final.

Niveau édition, Urban propose une édition grand format permettant d’apprécier au mieux le travail de l’artiste avec en bonus toutes les variants (un peu moins d’une soixantaine) de la série qui revisite toute la carrière de Superman, des crayonnés et pour finir le script du premier épisode associé aux crayonnés de chaque page : difficile de faire mieux. D’une part, c’est intéressant d’observer comment Jim Lee travaille avec Scott Snyder mais aussi comment ce dernier laisse la part belle au premier. Il a fallu attendre longtemps (suite aux nombreux retards du titre à cause de Jim Lee…) mais l’objet vaut le coup.

« Superman Unchained » semble reproduire les mêmes qualités et les mêmes défauts que « Superman – Pour demain ». Les dessins sont sublimes mais l’histoire pêche par sa simplicité malgré un début intrigant. Néanmoins, le récit reste honnête (contrairement à « Pour demain ») et peut convenir aux amateurs de Jim Lee - comme moi - qui apprécieront ses planches explosives et iconiques qui sublime Superman. Un très bel artbook scénarisé en somme, rien de plus.

En bref

6
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (507)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
28,00€
Boutique en ligne
28,00€
Boutique en ligne
28,00€
Boutique en ligne
28,00€
Laissez un commentaire