5

Critique de Le signe

par bulgroz le sam. 12 mars 2016 Staff

Rédiger une critique
En 2014, Glénat annonçait la sortie de la bande-dessinée « Sunlight », et par la même occasion « La création de Flesh & Bones, une nouvelle collection de one shot en noir et blanc, couverture souple, dédiée aux récits de genre ! »
Cette annonce ayant été faite dans la partie franco-belge du site de l'éditeur, il y avait de quoi être étonné de voir ladite collection débarquer côté comics et de s'interroger sur les motivations de Glénat…
Si « Sunlight » est bien resté du côté de la franco-belge, il semblerait que, à l'image de « Le Signe » les autres titres de « Flesh & Bones » seront bien tous des comics.

Un peu de fact-checking : Malgré quelques interrogations légitimes, « Le Signe » respecte ce qui avait été annoncé en 2014. Oui, la couverture est souple, les dessins sont bien en noir et blanc et oui, il s'agit tout à fait d'un récit de genre. Sur le côté « comic-book » du titre, j'avais encore quelques doutes, mais il faut bien l'admettre, rien de fondé.

« Le Signe » est donc un comic d'horreur où prennent place des personnages stéréotypés – un écrivain sur le retour et sa famille - qu'on aurait tout à fait pu rencontrer dans un roman de Stephen King, certaines scènes ne sont d'ailleurs pas sans rappeler « The Shining » ou « La peau sur les os ».
Si le héros, malgré son absence d'originalité, est attachant, les personnages secondaires en revanche, manquent d'épaisseur et de personnalité. En les plaçant au cœur de l'intrigue on aurait pu attendre des auteurs qu'ils cherchent à les développer un peu plus, mais non, nous n'aurons droit qu'au minimum.

Le scénariste Philippe Thiriault, « amateur de polars et de western », officie principalement sur de la bande-dessinée franco-belge (Lucy, Miss, Mille Visages), d'où il semble tirer une grande connaissance des ressors du suspens. S'il parvient avec succès à faire monter la pression dans toute la première partie du livre, ce qui est en soit déjà un défi, la tension semble avoir du mal à se maintenir une fois que l'intrigue est totalement dévoilée, suivant un schéma très classique malgré de bonnes idées.
En exposant des scènes gores ou érotiques dès le début de l’œuvre, les auteurs ont apparemment voulu viser un public adulte, le tout relève en réalité plutôt de la littérature adolescente. La fin, faussement terrifiante, est d'ailleurs assez emblématique de ces contes « qui font peur ». On en connaît tous un bon paquet, de ces histoires à moitié improvisées, celles où l'on crie « Bouh ! » à la fin.

Le dessinateur espagnol, Manuel Garcia, (Avengers, Mystique, Star Wars Galaxy) nous offre en revanche de superbes dessins en noir et blanc. J'ai un faible pour le gore en noir et blanc. Dire que « l'encrage et l'utilisation du noir reflètent parfaitement l'aspect sombre du comic » relève du poncif de la critique de BD, mais il faut bien admettre qu'ici c'est tout à fait le cas. Les plans sont très travaillés et la composition de certaines planches peut-être encore plus anxiogène que le scénario lui-même.

« Le Signe » est un comic-book divertissant mais pas réellement effrayant. Certaines scènes sont toutefois particulièrement bien trouvées, et combinées au dessin angoissant de Manuel Garcia, elles peuvent marquer les esprits. Vous pouvez toujours essayer de le lire « pour vous faire peur », pas sûr que ça marche...

L'épouvante est un exercice particulièrement difficile en bande-dessinée - et dans les arts en général - il existe bien certaines recettes toutes faites et qui fonctionneront toujours, mais aujourd'hui, avec la quantité d’œuvres cinématographiques et littéraires sur le sujet, on est en droit d'attendre des auteurs qu'ils sortent des sentiers battus et rebattus. De la nouveauté en somme. Et avec « Le Signe », on en est très loin.

Depuis quelques temps, j'attends de tomber sur un vrai bon comic d'horreur, un qui soit réellement effrayant du début à la fin. Clairement, ce ne sera pas « Le Signe », comme pourrait le laisser croire le macaron « recommandé par Mad Movies » collé sur la - très laide – couverture. Recommandation que j'ai encore du mal à comprendre d'ailleurs...

En bref

5
bulgroz Suivre bulgroz Toutes ses critiques (73)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Le signe
6
Le signe

Le signe

Lire la critique de Le signe

Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)