6

Critique de Heart in a Box

par Le Doc le dim. 10 avril 2016 Staff

Rédiger une critique
Emma a donné son coeur...deux fois. D'abord à "un type-sans-nom" (dont le patronyme nous sera révélé au cours du récit), rencontré grâce à Internet et dont elle était tombée éperdument amoureuse...avant qu'il ne lui brise le coeur en mettant fin à leur relation. Et ensuite, elle l'a donné à Bob...mais littéralement cette fois-ci. Anéantie par le chagrin, elle souhaite être soulagée de son coeur et passe un marché avec Bob, un homme étrange qui recueille les coeurs pour les "réaffecter à ceux qui en ont le plus besoin".
Mais Emma ne supporte pas ce vide qui la ronge et se rend compte que de ne pas ressentir d'émotions est encore pire que la douleur de la perte. Elle décide alors de revenir sur son contrat et demande à Bob de lui rendre son coeur. Mais celui-ci a déjà été réattribué. Emma va se lancer alors dans un voyage à travers l'Amérique, pour récupérer les fragments de son coeur et affronter son passé par la même occasion...

Kelly Thompson ("Jem et les Hologrammes") a avoué avoir eu l'idée de "Heart in a box" après un chagrin amoureux. Commencer à travailler sur cette histoire a d'abord été pour elle un exutoire à l'état d'esprit dans lequel elle se trouvait alors. Cette révélation n'est pas étonnante car une grande véracité se dégage de l'expérience sentimentale de l'héroïne, que l'on peut alors voir comme un alter-ego de la scénariste. Mais au fur et à mesure que le scénario prit forme, avec l'injection d'une dimension fantastique, "Heart in a box" devint alors un récit sur toutes les formes d'amour et de perte, et pas seulement un amour romantique. C'est dans ces moments que cette bande dessinée prend toute sa force, dans les différentes étapes du voyage d'Emma et les situations auxquelles elle est confrontée.

Kelly Thompson préfère se concentrer sur ces fragments (après un premier chapitre glauque et violent, les suivants se révéleront souvent plus touchants) et ne s'attarde pas du tout sur le "commerce des coeurs". Le scénario fonctionne alors sur des règles qui ne seront pas pleinement développées, ce qui occasionne quelques facilités d'écriture. Malgré ces réserves (le rythme est aussi plutôt lent), le parcours émotionnel d'une héroïne aussi aussi imparfaite qu'attachante est très intéressant à suivre.

Je suis toutefois moins convaincu par la partie graphique. Il y a de belles trouvailles, comme au niveau de la couleur, qui souligne idéalement les sentiments des personnages, et de la façon dont les souvenirs sont mis en scène; mais les dessins de Meredith McLaren manquent de précision, notamment en ce qui concerne la représentation des corps, que j'ai trouvée assez exagérée, et ses décors ne sont pas suffisamment travaillés.

Au final, une lecture agréable et originale; un road-trip rafraîchissant et émouvant...mais qui ne tient pas toutes les promesses de son intrigant sujet...

En bref

6
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (641)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
17,02€
Boutique en ligne
17,02€
Boutique en ligne
17,02€
Boutique en ligne
17,02€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)