7

Critique de Frankenstein underground

par Le Doc le dim. 1 mai 2016 Staff

Rédiger une critique
D'après Mike Mignola, le récit complet "Hellboy : House of the Living Dead" (publié en format "hardcover" aux Etats-Unis en novembre 2011 avant d'être réédité dans le recueil "Hellboy in Mexico") est un hommage aux vieux films des années 40 de la Universal qui organisaient les réunions des grands monstres classiques ("Frankenstein meets the Wolf Man", "House of Frankenstein", "House of Dracula"...). Dans cette période de sa vie où il voyagea en solo au Mexique, Hellboy croisa la route de luchadors, de vampires, de momies, de sorcières...et même de la créature de Frankenstein qu'il affronta sur le ring !

"Hellboy au Mexique" sera publié par Delcourt le 18 mai 2016. Les événements de "Frankenstein Underground" se déroulent donc après ce futur tome de la collection Hellboy, mais l'album peut se lire indépendamment des exploits du grand rouge.

Grand fan du personnage, Mike Mignola ne pouvait pas réduire la présence du monstre de Frankenstein dans l'univers Hellboy à une simple apparition. Il a donc concocté une intrigue qui intègre idéalement la création de Mary Shelley à la mythologie développée par ses soins. Le Frankenstein de Mike Mignola est un amalgame des deux principales références : le monstre incompris, au langage élaboré et assoiffé de savoir du roman de Mary Shelley avec le physique iconique popularisé au cinéma par Boris Karloff et son interprétation mélancolique (cicatrices apparentes et gros boulons vissés au cou...et un peu partout d'ailleurs...à l'appui). Le scénariste s'est également amusé à glisser des dialogues tirés directement du livre et des films dans les passages qui reviennent sur le passé troublé de la créature, pourchassée et rejetée toute sa vie.

Mike Mignola ne perd pas de temps et imprime un très bon rythme aux premiers épisodes : le monstre est l'objet de la convoitise du collectionneur immortel Adoet de Fabre avant de se retrouver dans un monde souterrain où il devra affronter moults menaces. Terre Creuse, imagerie fantastique peuplée de monstres incroyables, secrets enfouis, dynasties séculaires...on marche ici en terrain connu, avec une fin tout ce qu'il y a de plus classique, ce qui n'est pas gênant car l'ensemble est tout de même très bien ficelé : le personnage-titre est attachant et bien caractérisé, les péripéties sont nombreuses, les scènes d'action sont dynamiques, l'atmosphère est joliment travaillée et la partie graphique confiée à deux habitués de l'"Hellboyverse", les excellents Ben Stenbeck et Dave Stewart, est très riche.

Et comme d'habitude dans cette collection, on retrouve en fin d'album le carnet de croquis très détaillé de Ben Stenbeck et Mike Mignola qui permet d'avoir un aperçu très intéressant de leur processus créatif.

En bref

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (641)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)