9

Critique de Crisis on Infinite Earths

par Blackiruah le lun. 22 août 2016 Staff

Rédiger une critique
Dans le passé, l’univers de DC Comics était réputé comme un univers compliqué à travers ses nombreux mondes parallèles avec des versions alternatives de super héros qui ont subi les déboires d’une longue continuité. C’est alors qu’en 1985, DC publie un grand crossover qui va amener une réelle cure de jouvence à la franchise mais aussi à tous les univers de super-héros : « Crisis on infinite earth ».

Ecrit par Marv Wolfman, on découvre que le multivers est en grand danger où chaque pan est littéralement anéanti mais le Monitor (une entité cosmique) va rassembler une sélection de héros pour affronter cette mystérieuse menace qui va bouleverser le futur de DC Comics.

« Crisis on Infinite Earth » est un récit qui frise la perfection sur bien des aspects. Le récit transpire une ambition folle avec un florilège de personnages charismatiques. La lecture est généreuse et surtout Il y a un florilège d’évènements épiques à chaque chapitre qui rendent la lecture palpitante. Il est bon de découvrir ces récits qui amenaient de l’originalité, un ennemi mythique et une histoire passionnante pleine de rebondissements avec des morts marquantes tout comme le dénouement qui entrainera un reboot complet de la franchise.

Le crossover est aussi sublime visuellement grâce à un travail formidable de Georges Perez qui dans son style réaliste iconique se déchaine dans la mise en scène grandiloquente tout en ayant le sens du détail dans chaque case. Les illustrations sont tout simplement bluffantes et dégagent une énergie qui rend le tout plus dramatique ou épique selon les circonstances : Une démonstration de force assurément.

J’aurais pu dire que l’œuvre est parfaite mais elle souffre principalement de deux défauts non négligeables. La première est la narration extrêmement lourde, certains lecteurs (et plus particulièrement les nouveaux) décrocheront complètement du récit. De même, l’œuvre fait appel à énormément d’éléments obscurs de la continuité qui en perdra plus d’un. Ce sont deux éléments non négligeables qui rendent l’œuvre peu recommandée pour un lecteur peu expérimenté.

Urban comics nous a gâtés avec cette édition intégrale. Elle permet de découvrir des témoignages permettant de découvrir le processus créatif du crossover mais aussi un chapitre inédit (paru bien plus tard) et surtout « L’histoire de l’univers DC » qui remet en ordre tout l’univers après la crise, une encyclopédie en somme qui épure la franchise.

« Crisis on Infinite earth » fait partie de ces récits qui ont marqué et changé les univers de super héros. Le récit est épique, épatant et sublime visuellement. Il serait parfait s’il ne souffrait pas de cette narration dense mais l’œuvre en vaut largement la chandelle, surtout dans une telle édition qui permettra à toutes personnes de découvrir ce morceau d’histoire dans les meilleures dispositions. Attention tout de même à tout nouveau lecteur, l’œuvre est incontournable mais il est préférable de connaitre au moins les bases de l’univers pour l’apprécier pleinement.

En bref

Dans le passé, l’univers de DC Comics était réputé comme un univers compliqué à travers ses nombreux mondes parallèles avec des versions alternatives de super héros qui ont subi les déboires d’une longue continuité. C’est alors qu’en 1985, DC publie un grand crossover qui va amener une réelle cure de jouvence à la franchise mais aussi à tous les univers de super-héros : « Crisis on infinite earth ». Ecrit par Marv Wolfman, on découvre que le multivers est en grand danger où chaque pan est littéralement anéanti mais le Monitor (une entité cosmique) va rassembler une sélection de héros pour affronter cette mystérieuse menace qui va bouleverser le futur de DC Comics. « Crisis on Infinite Earth » est un récit qui frise la perfection sur bien des aspects. Le récit transpire une ambition folle avec un florilège de personnages charismatiques. La lecture est généreuse et surtout Il y a un florilège d’évènements épiques à chaque chapitre qui rendent la lecture palpitante. Il est bon de découvrir ces récits qui amenaient de l’originalité, un ennemi mythique et une histoire passionnante pleine de rebondissements avec des morts marquantes tout comme le dénouement qui entrainera un reboot complet de la franchise. Le crossover est aussi sublime visuellement grâce à un travail formidable de Georges Perez qui dans son style réaliste iconique se déchaine dans la mise en scène grandiloquente tout en ayant le sens du détail dans chaque case. Les illustrations sont tout simplement bluffantes et dégagent une énergie qui rend le tout plus dramatique ou épique selon les circonstances : Une démonstration de force assurément. J’aurais pu dire que l’œuvre est parfaite mais elle souffre principalement de deux défauts non négligeables. La première est la narration extrêmement lourde, certains lecteurs (et plus particulièrement les nouveaux) décrocheront complètement du récit. De même, l’œuvre fait appel à énormément d’éléments obscurs de la continuité qui en perdra plus d’un. Ce sont deux éléments non négligeables qui rendent l’œuvre peu recommandée pour un lecteur peu expérimenté. Urban comics nous a gâtés avec cette édition intégrale. Elle permet de découvrir des témoignages permettant de découvrir le processus créatif du crossover mais aussi un chapitre inédit (paru bien plus tard) et surtout « L’histoire de l’univers DC » qui remet en ordre tout l’univers après la crise, une encyclopédie en somme qui épure la franchise. « Crisis on Infinite earth » fait partie de ces récits qui ont marqué et changé les univers de super héros. Le récit est épique, épatant et sublime visuellement. Il serait parfait s’il ne souffrait pas de cette narration dense mais l’œuvre en vaut largement la chandelle, surtout dans une telle édition qui permettra à toutes personnes de découvrir ce morceau d’histoire dans les meilleures dispositions. Attention tout de même à tout nouveau lecteur, l’œuvre est incontournable mais il est préférable de connaitre au moins les bases de l’univers pour l’apprécier pleinement.

9
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (477)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Crisis on Infinite Earths
Boutique en ligne
35,00€
Boutique en ligne
35,00€
Boutique en ligne
35,00€
Laissez un commentaire