6

Critique de Secret de famille

par bulgroz le ven. 11 nov. 2016 Staff

Rédiger une critique
Secret de famille est le dernier roman graphique (puisqu'il semble falloir utiliser ce terme), de la collection "Outsiders" des éditions Delcourt, consacrée à la BD américaine indépendante.

L'auteur, Bill Griffith, le créateur du personnage "Zippy", en narrant l'histoire de sa famille, en particulier celle de sa mère, nous fait un tableau réaliste et personnel des États-Unis au XXème siècle.

La BD s'ouvre sur l'arbre généalogique de l'auteur, une famille d'apparence ordinaire mais comportant dans ses membres, au moins un personnage illustre : William Henry Jackson, un célèbre photographe et arrière grand-père de l'auteur.
C'est en découvrant une boîte pleine de souvenirs de cet homme que l'oncle de l'auteur le fait venir à lui afin de se remémorer leur histoire commune, celle de leur famille et des secrets qu'il reste à découvrir.

Secret de famille est une œuvre en partie biographique, en forme d'enquête intimiste.
L'auteur y développe un dessin très réaliste, rappelant celui des dessins de presse américains du XXème siècle. La précision de la représentation des visages et des décors témoigne de la grande maîtrise de l'auteur, qui se représente, lui, de manière plus caricaturale, comme s'il voulait prendre de la distance vis à vis de l'histoire racontée.

L'histoire alterne entre flashbacks plus ou moins longs, se succédant au début sans de réel lien logique, au sein de tableaux narratifs simples et courts, comme si l'auteur ne se rappelait que de courtes scènes de sa vie d'enfant, de ses relations avec des parents qui ont pu le laisser de côté, qu'il n'a pas vraiment connu.
Les portraits ont une place importante, les personnages nous sont présentés grâce à une composition très variée des planches (alternant gaufrier old school, pleines pages…), et grâce aux très nombreux récitatifs.

Secret de famille est une œuvre très personnelle et intimiste, son principal atout est pour moi sa construction et ses dessins… Une belle forme, mais un fond assez pauvre.
L'histoire racontée n'a rien d'extraordinaire (et c'est bien normal), mais du coup, je m'interroge sur la pertinence d'en faire une si longue BD. On s'y ennuie un peu en se demandant quand va bien pouvoir apparaître l'élément perturbateur, l'anecdote qui justifiera le tout.

En lisant cette bande dessinée, j'ai eu l'impression de me retrouver dans le salon de quelqu'un que je ne connais pas, qui me raconte pendant pendant toute la journée l'histoire de sa famille avec force détails, en s'appuyant sur un arbre généalogique punaisé au mur, pendant qu'intérieurement, je me demande « comment j'ai bien pu en arriver à cette situation, il est quand même vachement bien dessiné, cet arbre ».

Bon, j'exagère, il est clair qu'en prenant le prétexte de l'histoire inconnue de sa mère, l'auteur nous parle de son Amérique, de son travail de dessinateur etc. En tout cas, rien de bien convaincant pour moi.

En bref

6
bulgroz Suivre bulgroz Toutes ses critiques (73)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)