8

Critique de La route de Tibilissi

par ginevra le dim. 29 avril 2018 Staff

Rédiger une critique
C'est un album étrange qui démarre comme un conte médiéval avec la mort des parents de deux enfants, Jake et Otto, à coups de flèches. Puis apparaissent un robot, Trois-Trois, et une drôle de créature velue, Doubi. Et le lecteur se demande où il est : sur Terre ou ailleurs, dans un futur apocalyptique ou dans un passé fantasmé…
Ne comptez pas sur moi pour vous en dire plus, car il faut vraiment lire cette histoire jusqu'au bout.

David Chauvel a montré l'étendue de son talent de scénariste depuis longtemps en passant aisément d'un genre à l'autre : de l'adaptation de livres à la fantasy en passant par la science-fiction ou le thriller. Ici il mixe plusieurs genres dans une ambiance plutôt sombre qui m'a rappelé un roman de SF russe : "Il est difficile d'être un dieu" d'Arkadi et Boris Strougaski.
Et il nous embarque de façon magistrale dans son univers avec l'appui des graphismes à la fois glaciaux (question de contexte) et doux d'Alex Kasakowski dont je découvre avec intérêt le travail avec ce tome. Sans oublier le travail de colorisation réalisé par Lou qui renforce en douceur ou en force les dessins dans leur contexte scénaristique.

Au final cela donne un superbe album qu'il serait dommage de ne pas lire au moins une fois!

En bref

8
ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1820)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
22,95€
Boutique en ligne
22,95€
Boutique en ligne
22,95€
Boutique en ligne
22,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)