7

Critique de Ayak et Boris

par ginevra le dim. 29 avril 2018 Staff

Rédiger une critique
La première histoire est une variation sur le thème du génie de la lampe qui devient ici une théière.
La deuxième histoire raconte le désir d'un peintre célèbre et riche de créer un nouveau chef d'œuvre et des difficultés qu'il rencontre.
La troisième est une adaptation moderne du conte de Pierre et le loup.

Si la 1e histoire est une variante ironique d'un thème connu, la 2e est beaucoup plus surprenante. Marc Legendre y a mis un peu de nostalgie et un peu de moquerie sur les affres de la création.
Wilbert Van der Steen a choisi d'illustrer ces histoires par une suite de bichromies changeant à chaque case ou presque. Cela donne un côté un peu étrange mais pas désagréable.

En bref

7
ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1820)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Laissez un commentaire
Commentaires (0)