7

Critique de Dark Grimoire #1

par Niwo le jeu. 14 juin 2018 Staff

Rédiger une critique

Quand j'ai tenu Dark Grimoire pour la première fois entre mes mains, j'ai directement pensé que ça allait être le titre de magie par excellence, avec des protagonistes très ennuyeux et un scénario tout pété. Et pourtant... DG est clairement un récit qui parle de magie dans sa longueur, sa largeur, son épaisseur ou le reste. On a de tout : des magiciens, de la magie élémentaire, de la magie noire passible de peine de mort, une école d'apprentis sorciers... Mais ce n'est pas tout.


Je mentirais si je disais que le titre était innovant au point de me faire apprécier au maximum. Mais je mentirais aussi si je disais ne pas avoir aimé. Même si le titre reste assez classique, il est prenant et on sent une intelligence certaine dans le scénario. La lecture est fluide et authentique. Même si les deux protagonistes, Atli et Leon, ont carrément un air androgyne -j'ai même cru que le personnage principal était une fille-. Ces deux personnages sont clairement nés pour se détester : Leurs familles sont opposées et même si Atli a l'air de s'en ficher, Leon le vit assez mal car il tombe de plus en plus dans la pauvreté suite aux agissements du père d'Atli. Encore un grand classique, utiliser une rivalité forte entre les deux protagonistes pour créer un récit.


Sauf qu'en fait... Pas du tout. Même si au premier abord, j'en ai eu l'impression, au final, le récit se base sur autre chose : Atli va être contraint d'utiliser la magie noire (à l'aide d'un grimoire qu'on lui a gentiment déposé et dont il ignore tout) pour ressusciter Leon, décédé au combat lors d'un examen. Par conséquent, Leon doit la vie à son rival, mais celui-ci est également en danger de mort si on découvre qu'il a usé de cette magie pour aider son camarade. Ceci amène à un nouveau développement sur une bonne partie du tome : Cacher la vérité, faire comme si de rien était alors que Leon a... changé. Il semble invincible, incapable de mourir à nouveau. Mais peut-on réellement cacher un tel secret dans cette situation ?


La magie noire n'est pas du genre à pouvoir être utilisée sans laisser de traces, c'est pour ça que les professeurs finissent par avoir des doutes (sans pour autant savoir la nature de l'élément qui a poussé les jeunes garçons à user de cette magie interdite), ce qui amène à un nouvel aspect du scénario : Que deviendront les jeunes garçons ?


De plus, ces professeurs semblent cacher quelque chose, comme s'ils avaient un secret commun qui les pousse à agir de la sorte... Je pense qu'on en saura plus par la suite mais en tout cas, pour le moment c'est assez intéressant et bien écrit, je suis conquis. De plus, la série se terminera seulement en 4 tomes, de quoi suffire à créer une belle histoire !

En bref

DarK Grimoire est un bon manga qui parle de magie : Même s'il reste simple, il a quelques particularités qui lui permettent de susciter l'intérêt de son lectorat. La base est posée et les interrogations commencent : Affaire à suivre !

7
Niwo Suivre Niwo Toutes ses critiques (365)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Dark Grimoire
8
Dark Grimoire

Dark Grimoire Staff

Lire la critique de Dark Grimoire

Boutique en ligne
7,45€
Boutique en ligne
7,45€
Boutique en ligne
7,45€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)