0

Critique de Ken, Fist of the Blue Sky

par wIZBURF le lun. 25 mai 1970

Rédiger une critique
Au niveau graphique c'est sûr : Soto no Ken est bien au-dela d'Hokuto no Ken. Mais au niveau scénario/intérêt c'est extrêment faiblard. L'histoire est lamentable, d'ailleurs il s'agit plus d'un prétexte pour dessiner a nouveau Kenshiro alors que la série Hokuto no Ken s'etait arrêtée par manque de possibilité de renouvellement... Kenshiro etant devenu le plus fort du monde apres avoir éclaté un par un ses adversaires et absorbé leurs techniques. Le problème avec cet ancêtre de Kenshiro, c'est qu'il est déjà surpuissant, il n'a donc rien a se prouver a lui même, ses adversaires ne peuvent rien contre lui, ce qui enlève tout suspens aux combats. Ceci expliquant sans doute pourquoi des combats, il n'y en a quasiment pas dans ce Ken... le héros s'ennuie donc énormément et traîne sa carcasse sans grand but, se comporte en clown pour amuser la galerie avant de disparaitre pour laisser la place aux ennemis ou aux seconds rôles. Les seconds rôles sont sans AUCUN relief. La tentative de récréation du génial tandem Kenshiro / Ray echoue lamentablement... L'antagonisme initial a un fondement totalement incompréhensible, le combat est torché, et Ray rentre dans les ordres et tient une paroisse !!! L'arrivée de l'ancêtre de Rao est egalement promise a un destin tout aussi "pouet pouet". La ou Rao et Kenshiro s'affrontaient, se respectaient et s'aimaient en même temps, l'ancêtre de Rao est une simple brute egocentrique jalouse de ne pas être l'héritier a la place de Ken. Enfin, le pire de tout semble être les méchants secondaires. Pitres ne présentant aucune menace, on a peine a croire qu'ils feraient du mal a une mouche, tant ils sont peureux et maladroits. Leurs plans sont un prétexte a des blagues au goût le plus souvent douteux, du niveau pipi caca (voire moins drôle...), et certains sont même si absurdes qu'ils en deviennent totalement incompréhensibles (exemple : le géant qui se croit petit et le petit qui se croit géant... 2 ans d'âge mental suffisent a trouver que leurs blagues sont répétitives et sans intérêt). Enfin, l'originalité des techniques de combats, la hiérarchisation des écoles de kung fu a disparu. De nouvelles variations du Hokuto et du Nanto apparaissent sans qu'on puisse les relier a quoi que ce soit dans l'Univers d'Hokuto no Ken. Le lien fait avec l'histoire de Kenshiro (dans le premier tome on nous laissait espérer en apprendre plus sur les origines de l'histoire d'Hokuto no Ken, en particulier via le personnage de Ryuken). Certains liens sont faits a la va vite et sont totalement artificiels (cf. le Ryuken -encore un !- orphelin trouvé par hasard qui deviendra le maître du Holuto Ryu Ken de la serie suivante...). A lire donc uniquement pour le dessin et les souvenirs de la première série qu'ils font remonter. C'est peu pour le prix...

En bref

0
wIZBURF Suivre wIZBURF Toutes ses critiques (11)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Ken, Fist of the Blue Sky
Boutique en ligne
0,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)