9

Critique de Enfer et Paradis

par Croc-Blanc le lun. 25 mai 1970

Rédiger une critique
Mardi 15 Avril 2008, environ 22 heures.
J'ai passé deux jours en étant sur l'ordinateur le plus souvent possible pour revoir encore une fois cette série, entièrement.
Le dernier épisode vient de finir. J'ai eu, vraiment, sans mentir, un déchirement au coeur quand je m'en suis rendue compte. Le générique de fin résonne dans ma tête, et je revois en boucle ce dont je me rappelle de la dernière phrase de sa traduction : "Ne perds plus jamais", il me semble.
Je suis triste. J'aimerai vraiment qu'il y ait une suite. Je voudrai tant voir Masataka comme personnage plus important, et que Maya et Mitsuomi se disent juste une fois ce qu'ils ont sur le coeur. Je voudrai revoir encore Bunshichi s'énerver. J'aimerai que Souichiro arrête un peu de penser inutilement à Maya, et qu'il aime enfin Aya. J'aimerai aussi voir la moto de Bob détruite une dernière fois, au moins.
Il n'y a pas de doute : j'aimerai qu'il y ait une suite. Si me taillader les veines, ou même déclarer ma flamme au plus moche des mecs pouvaient y aider, je pense que je le ferai sans trop d'hésitation tellement j'aimerai qu'il y ait une suite.
Le sang, perdu en litres... les amours impossibles... Tenjô Tenge... ça me manquera.
Maintenant, il ne me reste plus qu'à m'imaginer ma propre suite, une suite où tout ce que je cite plus haut se réaliserait.
Pour la série animée, c'est tout ce qu'on peut faire, je pense.

En bref

9
Croc-Blanc Suivre Croc-Blanc Toutes ses critiques (33)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Enfer et Paradis
Boutique en ligne
8,62€
Boutique en ligne
8,62€
Boutique en ligne
8,62€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)