6

Critique de La Légende de Songoku

par chris936 le lun. 25 mai 1970 Staff

Rédiger une critique
Eh bien je trouve vos critiques envers ce manga plutôt dures (voir aussi celle du tome 2 par opaline).
Je ne suis pas un gosse de 8 ans (et encore moins un attardé qui en aurait l'âge mental) et ça ne m'a pas empêché de prendre du plaisir à la lecture de ce manga.

Bon, pour le graphisme, c'est le style de Tezuka : on aime ou on n'aime pas mais, par rapport à d'autres de ses manga, je ne trouve pas que les dessins de La Légende de Songoku ont mal vieilli et, pour moi, ils collent parfaitement avec l'histoire (alors qu'à côté de ça, je trouve les dessins de Tezuka pour des séries comme MW très inappropriés au côté sombre et réaliste de l'histoire par exemple).

Ce manga suit grosso modo d'assez près le fameux "Voyage en Occident" qui nous narre les aventures de Songoku dont tout le monde a entendu parler dans Dragon Ball.
C'est forcément très raccourci par rapport au récit original (qui fait pas moins de 4000 pages il me semble) mais ce manga n'apparaît pas comme amputé pour autant.

Le récit est ponctué de traits d'humour qui font souvent mouche (mais, encore une fois, on aime ou on n'aime pas; personnellement, voir un robinet avec une pancarte "en panne" dans un palais sous-marin, ça me fait poiler).

C'est fort plaisant à lire...au début. En effet, si on retire le début et la fin, tous les chapitres se suivent et se ressemblent beaucoup trop. La série aurait gagné à n'être composée que de ses tomes 1 et 4.
Le tome 1 est le meilleur de tous puisqu'il nous fait découvrir la naissance du vrai Songoku et ce qui le pousse à escorter le bonze Sanzo jusqu'en Inde. Lire ce premier tome est donc très intéressant, ne fût-ce que pour sa culture.

Enfin, il était également très plaisant de relever toutes les similitudes existant entre ce manga et Dragon Ball.
Les inconditionnels de Dragon Ball pourront ainsi y reconaître facilement Songoku, le nuage magique, le bâton magique, Oolong (Chô Hakkai), Yamsha (Sagôjo), l'éventail magique, la montagne de feu, Gyumao (le roi démon taureau; c'est d'ailleurs la traduction littérale de Gyumao il me semble), etc. ,etc.

Bref, un manga qui commence bien mais qui, même s'il ne fait que 4 tomes (de 300 ou 400 pages), devient quand même assez vite lassant.
C'est dommage mais personnellement je suis très content de l'avoir lu et d'avoir pu découvrir en manga ce grand classique chinois, revu par Tezuka.

En bref

6
chris936 Suivre chris936 Toutes ses critiques (731)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de La Légende de Songoku
Boutique en ligne
0,00€
Boutique en ligne
0,00€
Boutique en ligne
0,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)