9

Critique de Keiji

par Asimov le lun. 25 mai 1970

Rédiger une critique
Donc on suit les aventures de Keiji, qui sera au centre de bon nombre de complots politiques et de clan. Evidemment, Keiji fait parti de ce genre de héros surpuissant à la City Hunter, Cobra, ou GTO (en un côté pervers un peu moins marqué), avec le même ton d'humour, de classe, et surtout d'honneur. Qu'est-ce qui retient Keiji de ne pas s'emparer du Japon? Ca le priverait de sa liberté de Kabuki-mono, autant le laisser à Hideyoshi. Quelle est la raison de vivre de Keiji? Etre un Kabuki-mono, et attention à ne pas vous mettre ne travers de son chemin ou de venir importuner ses amis.

En résumé, transportez un Onizuka, Cobra ou Ryo Saeba dans le Japon médiéval, et suivez donc les aventures de Keiji. Pour les volumes déjà sortis, je dois dire que je les ai lus d'une traite, l'intrigue étant insoutenable avec des duels au sommet laissant plein de suspens à la fin d'un tome (voir fin tome 05), le graphisme se porte à merveille à l'aventure, il n'y a que l'édition qui laisse parfois à désirer quand on arrive sur des traits plus sombres, mais sinon, une sacrée série. J'espère que par la suite on aura droit à la bataille de Sekigahara.

En bref

9
Asimov Suivre Asimov Toutes ses critiques (44)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
0,00€
Boutique en ligne
0,00€
Boutique en ligne
0,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)