6

Critique de Le chemisier

par vedge le mar. 18 sept. 2018 Staff

Rédiger une critique
Cette BD raconte l’histoire d’une transformation, une révélation, où comment un vêtement fait jaillir ,dans une jeune femme, ce qui était enfoui .
Séverine, 23 ans, étudiante vit une vie sans histoire, déjà rangée entre un copain d’agrément et des cours de fac en lettres modernes.
Un soir de baby-sitting, elle revêt un chemisier de soie.
Alors les hommes autour d’elle s’aperçoivent de son existence.
D’abord surprise, apeurée, leurs regards résonnent en elle et Séverine part à la conquête d’elle-même et des autres.
Un parcours que le trait fin du dessin de Bastien Vivès met en scène avec une économie de moyens, un condensé de mouvement dans chaque case.
Sans couleur, ni jaune, ni perle, il arrive à incarner la transformation de la chrysalide devenu papillon, par l’entremise d’un artefact de soie, dans la métamorphose du corps, du regard, d’une confiance nouvelle de la jeune fille, qui dit finalement beaucoup d’elle ; De ce qu’elle est vraiment, de ce qu’elle pouvait être.
Une narration limpide, pour un ouvrage qui décrit bien l’indifférence omniprésente et l’absence de dialogue des hommes et des femmes de notre temps.

En bref

6
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2283)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)