7

Critique de Conan le Cimmérien #3

par damss le dim. 14 oct. 2018 Staff

Rédiger une critique
On retrouve un tout nouveau Conan dessiné par Anthony Jean et animé par Mathieu Gabella qui nous emmène en ce qui ressemble à l’Amazonie. Le contexte de l’histoire fait énormément penser à la découverte de l’Amérique avec les soldats espagnols qui ont délogés les peuples Mayas, Aztèques ou encore Mayas ou même le Far-West avec la disparition des indiens d’Amérique.

Ici un fort tente de s’installer et d’étendre son domaine face à de nombreux peuples indigènes qui tentent de reprendre tant bien que mal possession de leurs terres. C’est dans ce contexte que notre mercenaire, Conan, est recruté.

L’histoire est bien ficelée, fidèle à la série originale, elle mélange action, aventure et magie pour offrir un bon moment d’évasion. Conan reste fidèle à lui-même, un solitaire agile et puissant qui mènera sa mission au bout.

Les dessins aident aussi à s’évader. Malgré le fait que les trois-quarts de l’action se passent de nuit, le choix des couleurs permet tout de même de profiter du décor. On a de rares demies pages, l’histoire étant dense, le dessinateur a eu moins d’espace pour laisser exprimer tout son talent. Le découpage permet aussi de rendre au mieux la rapidité de l’action.

Les bonus de fin avec les crayonnés sont un petit plus très appréciable qui me laisse penser que la version N&B de l'album doit être superbe.
J’ai passé un bon moment de lecture, les différents albums de Conan ne m’ont pour le moment pas déçu et ont toujours réussi à se démarquer.

En bref

7
damss Suivre damss Toutes ses critiques (784)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Conan le Cimmérien
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Laissez un commentaire