8

Critique de Dark king of kings #1

par Niwo le mer. 17 oct. 2018 Staff

Rédiger une critique

En lisant le résumé de Dark king of Kings, je m'attendais à un récit de héroïc-fantasy banal, très cliché et sans intérêt. Même si le titre n'est pas le plus original qui soit, je dois avouer avoir été agréablement surpris par l'histoire, très prenante et efficace. L'univers a un côté assez sombre et séduisant, et colle parfaitement à une série d'environ cinq tomes. Ce tome reste dans l'introduction, et même l'histoire tourne autour de la guerre avec les russes, je me demande quel sera l'enjeu final, puisqu'il y a matière à faire un bon dénouement.


Un héros atypique


Stéphane est l'héritier de Lublin, après que ses deux parents aient été tués. Son oncle a pris les reines en attendant que l'enfant qu'il était à l'époque grandisse, afin d'avoir l'allure d'un roi. De caractère, c'est un personnage assez simple, auquel on peut aisément s'identifier. Mais ça reste tout de même un héros qui a la tête sur les épaules et un don pour le commandement. Il s'entraîne durement pour être capable de prendre le trône un jour. Emilia est sa cousine, mais ils ont grandi comme des frères et sœurs. Je pense qu'ils ressentent plus que de l'amitié l'un pour l'autre, mais n'osent pas se l'avouer. De ce côté-là, relation assez classique, des amis d'enfance qui développent des sentiments, un héros qui veut survivre pour tenir sa promesse envers son être le plus cher... Pas de quoi en faire tout une histoire. Mais leur attachement mutuel a quand même un côté adorable que je ne peux pas nier, et ça n'a rien de surfait, d'insupportable. Donc ça reste un bon point.


Mais là où le héros va se démarquer, c'est sur ses sombres secrets. Tout personnage principal de héroïc-fantasy a un pouvoir, qui lui permet de faire face à ses adversaires. Pour Stéphane, il est des plus... étranges. Puisque c'est un vampire, où du moins c'est ce que l'auteur laisse penser pour le moment. Et ça contraste vachement avec sa personnalité assez douce, puisqu'il a besoin de sang pour survivre. En plus d'avoir tout un royaume à protéger, il doit aussi garder son secret. Le peuple ne serait pas trop heureux d'avoir un roi buveur de sang, concrètement... Mais ça rajoute du piment au scénario, et de la classe au personnage. Et lorsqu'il a soif de sang, son visage change du tout au tout, et l'auteur a très bien su retranscrire ça à travers ses dessins, c'est très cohérent. Puis étant fan de vampires à la base, je ne peux qu'apprécier un récit avec un héros pareil. Surtout quand sa condition est aussi instable.


Dark Fantasy


Le fait de choisir de la dark fantasy pour un titre permet plus de liberté, notamment au niveau de la censure. Le scénario n'est pas tout rose, il y a des morts, des viols et j'en passe. Même si on ne s'attarde pas non plus dessus, il faut noter que le récit se rapproche de la réalité à ce propos. Conquérir chez l'Homme, c'est tout se permettre. Et aussi triste que cela puisse paraître, ce sont souvent les civils qui en paient le prix. Ceux qui luttent juste pour survivre sans se mêler à la guerre qui les entourent. Parfois, l'univers est trop beau, parfois il est trop sombre, à tel point que ça en devient absurde. Cette fois-ci, je trouve qu'il y a suffisamment de combats et injustices, sans pour autant que ça domine l'histoire. Le côté dark fait partie du charme de la série, mais ce n'est qu'une nuance parmi d'autres.


Les personnages secondaires enrichissent le titre. Bien que l'on en ait pas forcément énormément appris sur eux, l'auteur a placé à pas mal d'endroits quelques petites révélations sur leur caractère, passé ou toute autre catégorie qui intervient lors de la présentation d'un personnage. C'est assez viable puisque fait simplement, et ça fait son petit effet. Pour le moment je suis conquis, même si je n'ai aucune idée d'où je vais. Il y a des titres comme ça, qui restent simples dans leur constitution mais te transportent totalement, et Dark King of Kings en fait partie. J'ai passé un très bon moment et il me tarde désormais de lire la suite, pour sortir pleinement de l'introduction et passer aux choses sérieuses.

En bref

Dark king of Kings est un petit coup de cœur. Malgré son concept simple, l'histoire nous transporte dans un univers dont le héros n'est pas ce que l'on pourrait croire. Nuancé, l'univers Dark Fantasy du titre est dur et réaliste, dans une guerre entre le royaume de Lublin et la Russie. Lorsque l'on sait conter une histoire, il n'y a pas forcément besoin d'artifices, d'originalité complète ou d'un scénario à t'en couper le souffle. Ce manga a juste ce qu'il faut pour être bon et immersif pour le lecteur.

8
Niwo Suivre Niwo Toutes ses critiques (211)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Commentaires (0)
Laissez un commentaire