6

Critique de Star Wars Hors Série #4

par Le Doc le ven. 9 nov. 2018 Staff

Rédiger une critique
Dans ce quatrième numéro de "Star Wars Hors Série", Panini a regroupé trois numéros spéciaux dont l'action se déroule à deux périodes différentes de la Saga des Etoiles.

Le quatrième "annual" de la série "Star Wars" est écrit par le stakhanoviste Cullen Bunn (qui travaille en ce moment sur trop de titres pour que j'en choisisse juste un seul pour cette parenthèse). Lorsque j'ai su que ces 30 pages avaient été réparties entre trois dessinateurs, j'ai supposé que l'histoire concoctée par Bunn changeait d'unité de temps selon les styles. Mais en fait, chaque artiste s'occupe d'un des trois personnages principaux : Ario Anindito pour Sana Starros, Roland Boschi pour Dark Vador et Marc Laming (qui a ma préférence) pour Luke Skywalker.
Chacun d'entre eux recherche un antique sabre-laser, mais évidemment pas pour les mêmes raisons. Cette quête est un "macguffin" qui est finalement vite expédié dans les dernières pages (d'où un petit goût de "tout ça pour ça").
Ce qui semble intéresser le plus Cullen Bunn, c'est de faire s'entrecroiser les chemins de Stana, Luke et Vador, mais sans que les protagonistes se rencontrent. Et c'est plutôt pas mal fait, avec quelques petites scènes bien vues comme lorsque le Seigneur Noir assiste à la course de modules. "Plutôt pas mal fait", car ce n'est (en tout cas pour moi) pas si évident que les trois actions se déroulent au même moment dans les premières pages. Mais dès que le principe est acquis, le reste de la lecture est plus fluide (et ce malgré la valse des dessinateurs).

Le numéro spécial "Cassian and K-2SO", par Duane Swir...Swicz...Swierczynski et Fernando Blanco, se propose de raconter les circonstances de la rencontre entre le capitaine Cassian Andor et le droïde K-2SO, deux des nouveaux personnages qui peuplent le long métrage "Rogue One : A Star Wars Story". Ce duo atypique s'est formé à l'occasion d'une mission d'extraction de protocoles de sécurité impériaux sur une planète reculée. Le récit est ultra-classique (avec un final qui est bien évidemment sans surprises), mais l'ensemble est de tout de même bien ficelé avec du rythme, de l'action et une bonne caractérisation des acteurs de l'histoire, ce qui m'a donné envie de suivre leurs aventures dans de potentiels futurs comics (ce qui est une possibilité vu que Disney a une série sur Cassian Andor en projet).

Changement total d'ambiance pour la dernière bande dessinée du sommaire. On passe à la période de la Résistance contre le Premier Ordre et à un one-shot consacré à DJ, le mystérieux hacker incarné par Benicio Del Toro dans "Star Wars : Les Derniers Jedi" de Rian Johnson. Le genre de personnage qui n'a pas de boussole morale et qui préfère servir ses propres intérêts, le plus souvent en se détournant d'un haussement d'épaules, comme l'ont appris Finn et Rose Tico à leurs dépends. Le numéro spécial écrit par Ben Acker et Ben Blacker et dessiné par le très bon Kev Walker prend place peu de temps avant le film et montre DJ dans ce qu'il sait faire le mieux, jouer, manipuler son monde, même si ça peut se retourner contre lui. Un peu verbeux, un poil longuet, mais ça s'accélère dans le dernier acte et j'aime assez le ton employé et le style du bonhomme...

En bref

6
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (642)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Star Wars Hors Série
Boutique en ligne
5,90€
Boutique en ligne
5,90€
Boutique en ligne
5,90€
Boutique en ligne
5,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)