8

Critique de The Rising of the Shield Hero #8

par snoopy le mer. 14 nov. 2018 Staff

Rédiger une critique

Lorsqu'on lit les commentaires sur les réseaux sociaux, on se rend facilement compte que le genre "Isekai" au même titre que le survival game commence doucement à lasser ses fans qui deviennent de plus en plus exigeants au fil de leurs lectures. Ils cherchent désormais l'originalité qui fera souffler un petit vent frais sur le genre. Pour ma part s'il est vrai que le survival game a tendance à m'ennuyer à part quelques perles rares comme le sublime "Re/member", je n'ai en revanche pas lu des tonnes et des tonnes d'isekai pour ressentir la même lassitude pour ce dernier. De plus, j'apprécie énormément mes toutes récentes découvertes du genre à commencer par l'excellent "Moi, quand je me réincarne en slime" qui me plait particulièrement dans la façon dont le héros principal prend part à l'aventure dans son nouveau monde ou encore le très bel anime "Grimgar, un monde de cendres et de fantaisies" qui remet l'aventurier à sa juste place de façon réaliste. Concernant The rising of the shield hero, la série est un coup de cœur depuis ses débuts et dégage une aura particulièrement prenante grâce au côté sombre de son héros qui ne de cesse de pimenter une intrigue fort agréable. Les choses ne risquent d'ailleurs pas de changer, la fin du précédent tome se révélait à nouveau particulièrement intéressante avec le début de l'affrontement entre l'Église et nos héros venus d'un autre monde. L'occasion pour Naofumi de prendre sa revanche sur un monde qui n'a cessé de le rejeter alors qu'il ne méritait pas un tel traitement. De l'action et de belles surprises sont au programme d'un huitième tome hautement divertissant!


Si l'idée de voir comment Naofumi va s'y prendre pour réussir à coopérer avec ceux qui l'ont si injustement repoussés et se sont montrés incroyablement cruels envers lui nous emballe, ce tome répond à toutes nos attentes en terme de combat, de révélations et de rebondissements. Chaque camp va mettre en place de puissantes tactiques pour avoir le dessus sur l'autre, les scène d'action sont rythmées et bien pensées avec une bonne dose de tension et de nervosité.  Le fait de se prendre une attaque ultime à tout moment n'y est bien sûr pas étranger, l'auteur insuffle suffisamment d'énergie et de dynamisme tout au long de cet affrontement pour maintenir le lecteur sur le qui-vive. Sans oublier qu'il est assez grisant de voir que seul notre héros au bouclier est capable de protéger les autres et que les autres héros ne lui arrivent pas à la cheville. Malheureusement, Naofumi avec toute cette pression va succomber à l'envie de recourir une nouvelle fois à la force maléfique de son bouclier alors que la reine Fitoria le lui avait interdit. Le récit se pare à nouveau de son costume le plus sombre, on est plongé au cœur de la haine qui ronge notre héros s'enfonçant toujours plus loin dans ses propres ténèbres. On apprécie une nouvelle fois le spectacle que nous offre le héros au bouclier, sa lutte contre lui même, sa présence d'esprit, ses attaques, sa complicité avec ses deux sœurs d'armes. L'affrontement se termine en fanfare entre un ennemi qui se perd dans sa folie et ne recule devant rien pour parvenir à ses fins, la fin tragique, le revers de la médaille ou encore l'arrivée d'un sacré allié. Une belle façon de clore l'épisode du pape et du culte des trois héros.   


Enfin, ce qu'on attendait depuis longtemps va prendre forme sous nos yeux. Notre héros du bouclier va enfin être reconnu pour ce qu'il est vraiment et obtenir justice. Outre le fait qu'on apprenne pas mal de petites choses sur l'univers, on apprécie grandement de découvrir le personnage de la Reine qui en impose dès le départ par ses actes et ses paroles.  Elle énonce d'ailleurs les difficultés que pourrait rencontrer Naofumi à l'avenir et se montre très habile dans sa façon de lui assurer protection et loyauté. Elle va également s'employer à remettre la taille droite avec une sacré poigne de fer, elle ne reculera devant rien pour punir les traîtres à commencer par son mari et sa fille. On apprécie énormément le spectacle en particulier concernant le cas de Myne qui est à l'origine de la descente aux enfers de Naofumi et qui va payer au prix fort toutes les horreurs qu'elle lui a fait subir depuis son arrivée dans ce nouveau monde. Voir ce dernier prendre son pied est assez plaisant, il ne redeviendra pas pour autant le gentil héros qui oublie sa rancœur et restera égale à lui même. On sent tout de même qu'il pourra désormais voyager le cœur plus léger, on a donc hâte de découvrir la suite de ses aventures aux côtés de Filo et Raphtalia!

En bref

Bilan plus que positif pour ce premier arc narratif, on apprécie la façon dont l'auteur s'y est pris pour régler certaines questions répondant alors complètement à nos attentes entre scène d'action bien nerveuses et rebondissements jouissifs. La série ne perd à aucun moment de son charme ni de son excellente dynamique, on est toujours autant à fond derrière le héros au bouclier et on a hâte de le voir évoluer maintenant que justice lui a été rendue. Petit coup de cœur! Vivement la suite!

8
snoopy Suivre snoopy Toutes ses critiques (485)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de The Rising of the Shield Hero
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (2)
  • snoopy
    Staff

    @Shadax; Merci pour le retour, ça me fait hyper plaisir! Non, je n'ai pas lu le LN ^^ Oui, j'aime beaucoup la personnalité de notre héros au bouclier ;)

  • Shadax
    Membre

    Super critique ! Par contre, as-tu lu le LN avant de lire le manga ? La façon dont tu parles de Naofumi qui jubile en regardant la punition des deux autres, c'est génial ^^