9

Critique de Meurtre mystérieux à Manhattan

par Kazuyuki Asai le sam. 23 nov. 2013 Staff

Rédiger une critique
Première rencontre étroite entre le crime et la comédie pour le cinéaste new-yorkais qui livre un film à intrigue drôle et original. On est tout d’abord heureux de voir Diane Keaton ressurgir dans ce film, qui en plus d’être bien meilleure que Mia Farrow, joue ici un de ses rôles les plus poussés. Une bourgeoise dont la curiosité n’a d’égal que son imprudence. Marié au névrosé Woody Allen, travaillant dans une maison d’éditions, le couple a de quoi faire rire par leurs mimiques, leurs piques fulgurantes et leur petite crise de jalousie commune. Rajoutons au casting, un Alan Alda, optimiste et souriant, dévergondé qui n’a pas la langue dans sa poche et une Anjelica Huston en écrivain en herbe, joueuse aguerrie de poker, et le tour est joué. Au niveau de la mise en scène, ce n’est certainement pas le plus innovant du réalisateur mais on se contentera de celle-ci tellement le récit est plein de rebondissements, de surprises en tout genre et de boutades placés çà et là. Les dialogues sont comme à leurs habitudes fouillés au possible et chaque blague fera mouche et bien que contrairement à Scoop, on ne soit pas continuellement en train de nous tordre de rire, certains passages sont extrêmement bien trouvés. L’enquête menée par le couple sur leurs voisins de paliers est aussi poilante qu’haletante alternant suspens et scènes loufoques. Au-delà du propos, le récit est une satire des médias et plus précisément des faits divers et de la fascination de la population pour ce type d’informations. Dénonçant de manière humoristique notre attirance envers le bizarre, l’inhabituel, le choquant, il offre des meurtres dérisoires où toute hypothèse délirante convainc. Une comédie rondement menée par des comédiens de haut niveau, une BO des plus sympathiques et un développement des plus farouchement atypiques. A voir !

En bref

9
Kazuyuki Asai Suivre Kazuyuki Asai Toutes ses critiques (611)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Laissez un commentaire
Commentaires (0)