9

Critique de Nuits de Chine

par Kazuyuki Asai le mar. 27 août 2013 Staff

Rédiger une critique
Comédie prenant place en ex-URSS dans un contexte de guerre froide, ce téléfilm est un concentré de rires.

Alors qu’une banale famille américaine est en vacances, les voici accusés d’espionnage et poursuivis par les soviétiques. Obligé d’aller se cacher à l’ambassade américaine laissé elle-même au fils incompétent de l’ambassadeur, ils vont faire du remue-ménage. La recette fonctionne parfaitement, chaque personnage paraît plus stupide et plus drôle que le précédent.

Le casting n’y est pas pour rien puisque Woody Allen prend ici un rôle de traiteur très à cheval sur sa nourriture et avec un certains nombres de principes insensés. Julie Kavner, joue sa femme maniaque et accroché au téléphone tandis qu’ils sont divertit par le prêtre magicien aux tours complétement foireux interprété par Dom De Luise. La fille (Mayim Bialik) semble s’en sortir mieux que ses deux parents même si sa vie sentimentale est instable. Michael J Fox devra donc se dépatouiller avec tout ce petit monde dans son ambassade et éviter les grosses bourdes (ce qui va rapidement être monnaie courante).

Le récit est plaisant, n’arrêtant pas d’enchainer dialogues ultra marrants et situations comiques ne nous laissant aucun répit pour nous reposer. Chaque blague fait mouche, des plus simplettes aux plus raffinés. Le scénario original promet des mauvaises surprises aux protagonistes qui n’arriveront définitivement pas à sortir de l’ambassade sans embûches.

Le réalisateur prouve encore une fois l’étendue de son talent pour la comédie et pari réussi : on est divertit tout le long de ce voyage mouvementé.

En bref

9
Kazuyuki Asai Suivre Kazuyuki Asai Toutes ses critiques (604)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Laissez un commentaire