10

Critique de J'ai rencontré le Diable

par Kazuyuki Asai le lun. 10 juin 2013 Staff

Rédiger une critique
Thriller coréen extrêmement violent, ce film ne pourra ravir que les fans du genre.
Le réalisateur joue ici en effet la carte de l’horreur. Certains décrieront probablement la violence gratuite, d’autres (dont je fais partie) lui trouveront un charme puissant et justifié. Oui, vous verrez des gens se faire ouvrir la mâchoire, oui, le tueur découpe ses victimes au hachoir et oui, la torture est efficace pour soutirer des informations aux malfrats. Mais derrière tout ça, c’est un combat, un jeu entre un monstre et … le diable.
Choi Min Sik incarnera parfaitement son rôle de déséquilibré mental, sadique au possible, serial killer brutal et inhumain. Lee Byung Hun jouera quant à lui le « bad cop », celui qui n’hésite pas à utiliser la manière forte pour parvenir à ses fins. Plein de charisme et le cœur rongé par la vengeance, il est presque aussi vicieux que son ennemi. Tous deux font vivre le film à 100 à l’heure.
Le serial-killer a fait l’erreur de s’en prendre à la femme enceinte de cet homme fort et haineux. Là où un policier thriller se serait contenté de recherche avec véhémence le coupable, ici l’ignominie trouve son apogée. Ce flic va se faire vengeance lui-même, usant de moyens illégaux pour faire souffrir ce monstre dix mille fois plus que ce que sa femme a subi. Chaque jour, le flic revient châtier ce tueur, tel le diable le punissant de tous ces crimes. Mais ce dernier ne compte pas abandonner ses habitudes et récidive maintes et maintes fois. Aucune retenue ici, que ce soit au niveau des sentiments ou au niveau des coups (de couteaux). Les personnages sont poussés dans leurs derniers retranchements, malmenés aussi bien sur le plan physique que psychologique. Les combats sont toujours dynamiques, durs, dérangeants s’autorisant le pire.
Haletant de bout en bout, jouant entre effet de surprises et suspens insoutenable, j’ai rencontré le diable place la barre très haut en offrant des prises de vues magnifiques (et sanglantes) ainsi qu’une vue sur l’essence même de la violence où la justice est subjective.
Excellent tant sur le fond que sur la forme, ce thriller est indispensable !

En bref

10
Kazuyuki Asai Suivre Kazuyuki Asai Toutes ses critiques (604)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de J'ai rencontré le Diable
Boutique en ligne
0,00€
Boutique en ligne
0,00€
Boutique en ligne
0,00€
Laissez un commentaire