9

Critique de Lost in Translation

par Kazuyuki Asai le lun. 8 avril 2013 Staff

Rédiger une critique
Sofia Coppola tourne son second film en plein coeur de la capitale japonaise: Tokyo.
Alors bien évidemment, on aura le droit aux très beaux paysages urbains qui caractérise parfaitement l'ambiance spéciale de ce pays. Entre les salles de pachinko, les hôtels de luxe et les soirées karaokés, on plonge dans un univers plutôt déconcertant. En effet, les japonais ne vivent pas exactement comme les américains et le film n'hésitera pas à faire remarquer les différences culturelles (dialogues incompréhensibles, quiproquos, ...)
Le film présente la rencontre de deux personnages incarnés par Scarlett Johanson et Bill Muray. Le duo porte le film sur ses épaules, l'un et l'autre se sentant en décalage par rapport au contexte dans lequel ils vivent. Attachants et charismatiques, ils s'investiront au maximum dans leur rôle.
La BO est magnifique, portant des morceaux nostalgiques, tristes et collant parfaitement à l'esprit du "lost"...
Enfin le récit suit la vie au quotidien de Bob et Charlotte qui s'ennuient et ne se sentent pas vraiment à leur place ici. En décalage par rapport à ce qui se passe à l'extérieur, ils essayent tant bien que mal de se faire plaisir en sortant et en découvrant la ville. Ils interagissent avec d'autres personnages et suivent leur vie sans vraiment savoir quoi faire. Les thèmes de la solitude et des sentiments s'éloignant petit à petit laissant place à une autre forme d'émotion seront développés avec finesse et maestra.
Encore une fois, ce film confirme le génie de la réalisatrice.

En bref

Une fois mais pas deux: Sofia Coppola est la digne successeur de son père, elle nous envoie du rêve à chaque scène !

9
Kazuyuki Asai Suivre Kazuyuki Asai Toutes ses critiques (604)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
10,02€
Boutique en ligne
10,02€
Boutique en ligne
10,02€
Laissez un commentaire