Après un premier film plutôt réussi, Rodriguez sort quelques années plus tard la suite: il était une fois au Mexique.

Ce qui s'améliore par rapport au premier opus c'est la multiplicité des personnages. Le casting est en plus assez alléchant: Antonio Banderas (toujours aussi ténébreux), Johnny Depp (en agent de la CIA), Willem Dafoe (dans le rôle du grand méchant) et Enrique Iglesias (en mariachi). Tous ont vraiment la classe et sont au top dans l’interprétation de leur protagonistes. On regrettera de ne presque pas voir Salma Hayek et le manque de cohérence concernant Danny Trejo (sensé être mort dans le 1)...
A part ceci, on trouvera le film bien plus réaliste car ça y est, le réalisateur a compris que quand deux acteurs espagnols se parlent au Mexique en espagnol, c'est beaucoup mieux que quand ils parlent en anglais.

Ce qui manque à ce film, c'est tout d'abord sa BO, qui ne nous touchera pas à un seul moment du film. Ensuite on sera déçu par des points obscurs avec un manque de liens réels entre le 1 et le 2. On a du mal à savoir ce qu'il s'est passé entre les deux films.
Le récit est joué sur une note plus ironique, moins sombre. Toujours autant d'explosion, toujours autant de tuerie mais un scénario un peu mis à l'écart pour se concentrer uniquement sur des scènes d'actions certes spectaculaires mais aussi un peu gratuites.
On passera tout de même un bon moment devant ce film même si le manque d'innovation côté scénario est assez dommage.

En bref

7
Kazuyuki Asai Suivre Kazuyuki Asai Toutes ses critiques (604)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
1,50€
Boutique en ligne
1,50€
Boutique en ligne
1,50€
Laissez un commentaire