7

Critique de Marie-Antoinette

par Kazuyuki Asai le dim. 5 mai 2013 Staff

Rédiger une critique
Cette fois-ci, la réalisatrice s’occupe d’un biopic et met en scène Marie Antoinette à sa manière.
Prévenons tout de suite, certains détesteront, s’outrageront de voir des morceaux rock ponctués la moitié du film et de trouver une paire de converses au XVIIIème siècle. Alors certes, c’est assez spécial mais ce n’est pas tellement dérangeant et cela modernise grandement le genre. La BO est donc très jolie et accompagnera les images du Palais de Versailles et du Petit Trianon à merveille. Finalement, l’originalité l’emporte et on adore.
Ovation pour les somptueux décors et costumes qui n’auront de cesse de nous émerveiller. Entre les magnifiques robes, les coiffes colorées et les mets présentés à la table du roi, on a de quoi se lécher les babines et pour cause : le luxe est partout, l’abondance aussi. A chaque plan, on reste béat devant les châteaux et jardins.
C’est Kirsten Dunst qui porte le film sur ses épaules, soutenue par Jason Schwartsman, interprétant respectivement la reine et le roi de France. Tous deux sont parfaits dans leur rôle, s’investissant émotionnellement. On les sent vraiment imprégnés de leur personnage. C’est pour cela que l’on n’aura aucun mal à s’attacher à eux.
Au niveau du scénario, il faudra affronter de nombreuses ellipses (nécessaires mais pas toujours très judicieuses). L’époque est plutôt bien retranscrite et bien que l’on connaisse l’histoire, le récit nous surprend parfois tout de même. Ce qui est vraiment bien traité, ce sont les relations entre les nobles et leur cour ainsi que les sentiments de la reine. Entre amusement, désarroi et exaspération, elle sera tantôt la risée de tous, tantôt une reine sublime. Elle ne sait pas toujours où se placer dans la société et ses réactions sont vraiment touchantes. Néanmoins, le film présente quelques moments de lassitude (notamment vers la fin) où on ne sera que peu captivé. La voir évoluer avec ses enfants étant bien moins intéressant que de la voir jouer et dépenser l’argent en toutes sortes de choses futiles.
Le récit se trouve en deçà de ce don on a pu être habitué avec Sofia Coppola mais le package du DVD étant fort généreux (incluant bonus, court métrage, interviews,… vraiment intéressants) on ne jettera pas le film à la poubelle. Finalement on passe un bon moment, le film est à voir mais surement pas à revoir.

En bref

7
Kazuyuki Asai Suivre Kazuyuki Asai Toutes ses critiques (604)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
10,02€
Boutique en ligne
10,02€
Boutique en ligne
10,02€
Laissez un commentaire