9

Critique de Magnolia

par Kazuyuki Asai le mar. 7 mai 2013 Staff

Rédiger une critique
Je suis allé voir ce film un peu à reculon car je n'ai absolument pas accroché à The Master sorti récemment et j'ai été conquis par ce film de bout en bout et donc réconcilié avec le réalisateur.

Tout d'abord ce drame est tourné de manière très originale, il réussit à passer d'une scène à une autre en toute légèreté. Si au départ, on pourra être surpris et décontenancé, on ne sera en aucun cas perdu par tous ces changements de situations et on s'y accommodera très bien. Il faut avouer que la mise en scène est spéciale et qu'elle pourra déranger certains, cependant elle reste audacieuse et finalement collant extrêmement bien à la narration.

Ensuite, les personnages sont tout simplement géniaux. Neuf protagonistes au caractère et aux ambitions différentes, reliés entre elles par le destin. Entre Tom Cruise, jouant le rôle d'un misogyne reniant son passé, Philip Seymour Hoffman, en infirmier s'occupant du père mourant de ce dernier, Julianne Moore, la nouvelle femme droguée du père, Jeremy Blackman, interprétant un enfant surdoué participant à un jeu TV pour faire plaisir à son père, Philip Baker Hall jouant le présentateur de ce jeu et étant alcoolique, sa fille débauchée et droguée joué par Melora Walters ainsi qu'une demi-douzaine d'autre personnages principaux. Leur prestation est excellente et on s'attache très rapidement à chacun d'entre eux malgré leurs défauts.

La BO est elle aussi très juste et belle, parfois en décalage avec les images, parfois les approfondissant. Impossible d'oublier le "it's not going to stop". La musique fait partie intégrante du film et le rend encore plus fort.

Pour finir, le scénario n'est certes pas des plus joviales. Des gens menant des vies qui auraient pu être qualifiées de banales, cachent en fait des secrets. Les pires atrocités sont donc suggérés plus ou moins implicitement : adultère, inceste, exclusion, mensonge, drogue, exploitation, cupidité, suicide, meurtre,... Autant le dire, ce film vous sapera le moral de par sa dureté, son réalisme et la puissance émotionnelle de ses dialogues assez crus, violents. Traitant des relations humaines, familiales, le réalisateur capte au plus proche de la tragédie et réussit un drame presque parfait, manquant parfois d'un peu de dynamisme (il faut quand même tenir 3h). Les péripéties ne sont pas exceptionnelles en soi mais la façon dont elles sont montrées les rendent uniques.

Un chef d'œuvre que je reverrais avec plaisir !

En bref

Une surprise de haute taille, monument du cinéma et des drames sombres et déprimants ! On reconnait une maîtrise parfaite du 7ème art.

9
Kazuyuki Asai Suivre Kazuyuki Asai Toutes ses critiques (604)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Laissez un commentaire