3

Critique de La femme est l'avenir de l'homme

par Kazuyuki Asai le mer. 5 juin 2013 Staff

Rédiger une critique
Une vie simple de personnages simples, portée à l'écran par une mise en scène simple, de simples acteurs et une simple BO ne suffisent clairement pas un faire un bon film aussi simple soit-il.

Insipide: voilà ce que décrirait le mieux ce film. Le réalisateur a voulu porter un regard sur des choses finalement trop banales. Une véritable masturbation intellectuelle dans laquelle les pauvres parties de jambes en l'air n'arrivent même pas à dynamiser le récit ou à nous divertir.

La BO reste le point fort: bien que peu présente, elle est harmonieuse, légère et douce. Les acteurs ne sont pas mauvais, c'est juste qu'ils jouent des protagonistes si peu attachant que finalement, on s'en lasse. Ils sont bons dans leurs rôles mais le rôle en lui-même ne vaut pas grand-chose.

Le récit part dans des discussions stériles, complètement inintéressantes, tergiversant infiniment sur des sujets sans saveur, mous, qui ne susciteront chez nous aucune réaction. On ne rit pas, on n'est pas ému et on souhaite de tout notre cœur que ce trio meurt de façon tragique de telle manière qu'il se passe enfin quelque chose pouvant attirer notre attention dans ce récit débordant de vide et composé de protagonistes dénués de charisme. Les dialogues insistent sur des thèmes non captivants et se répètent inlassablement. On attend patiemment de voir où le film veut en venir puis on abandonne après avoir compris qu'il ne décollerait jamais du stade ultra contemplatif sans but.

Tentant péniblement de quitter ce sentiment de neutralité, d'impassibilité, de banalité que le scénario apporte, il ne réussir finalement qu'à embrouiller nos esprits et à nous donner envie de décrocher au bout de 30 minutes.

En bref

3
Kazuyuki Asai Suivre Kazuyuki Asai Toutes ses critiques (604)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Laissez un commentaire