7

Critique de Risky Business

par Kazuyuki Asai le jeu. 11 juil. 2013 Staff

Rédiger une critique
Comédie dramatique ayant fait découvrir Tom Cruise au monde entier, Risky Business est mature pour un film d’ado.

Notre héros, bourgeois, souriant et un peu coincé joué par Tom Cruise va avoir la bonne (mauvaise) idée d’appeler une call-girl aussi sexy que fourbe et voleuse interprétée par Rebecca De Mornay. Ce duo de jeunes aussi charismatiques que drôles nous charmera en quelques secondes, lui par son inquiétude constante, son enthousiasme et son innocence, elle par sa sexualité, son expérience et sa bonne volonté. Joe Pantoliano sera un terrible mac, pas terrifiant mais cynique comme il le faut.

Si le départ pouvait faire penser (légitimement) à une comédie romantique un peu chaude et pas très recherchée, le récit va prendre une direction inattendue, surprenante et assez intéressante. On ne peut pas dire que l’intrigue soit des plus originales ni des plus passionnantes, cependant on reste captivé tout le long sans ennui. Alternant des passages poilants (parfois un peu débiles) et efficaces, on ne pourra s’empêcher de rire, et des moments un peu plus sensibles (pas assez pour être réellement tragique mais tout de même) jouant sur les situations de chaque protagonistes.

L’ambiance est en effet scindée en deux, l’une très joviale et fun, l’autre plus lourde, plus réaliste plus froide. Aidée par une BO douce électro onirique, l’atmosphère semble parfois bizarre, presque malsaine (comme cette scène dans le train grandement sensuelle). La facilité de la mise à l’écran de la sexualité de ces « prostituées » est dérangeante. En quelques sortes, les affaires c’est faire tourner une maison close au top. La psychologie des personnages est donc parfois difficile à saisir, que veulent-ils vraiment ?

Malgré quelques défauts, ce film reste plus intelligent et malin que ses confrères et nous divertira pleinement.

En bref

7
Kazuyuki Asai Suivre Kazuyuki Asai Toutes ses critiques (604)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Laissez un commentaire