8

Critique de Tesis

par Kazuyuki Asai le dim. 15 sept. 2013 Staff

Rédiger une critique
Petit thriller espagnol tirant sur le genre horreur, ce film contient un suspens de folie.

Il se dote de 3 acteurs (encore méconnus à l’époque mais) talentueux : Fele Martinez en fan de snuff movie, un poil vulgaire et négligé aidant Ana Torrent, jouant une étudiante posée et calme mais légèrement déroutée, sur sa thèse portant sur la violence dans les médias. Quant à Eduardo Noriega il interprétera un charmeur pervers sans scrupules, plus suspect qu’il ne le laisse entendre.

C’est donc dans une ambiance assez glauque, le milieu des snuff movie, que début le film. Heureusement pour nous, très peu d’images choquent ou font peur, la réalisation date et l’interdiction aux moins de 16 ans est un peu exagérée. Si l’horreur en soi n’est clairement pas présente, le suspens lui est partout. Les rebondissements sont nombreux et les retournements de situations se multiplient au fur et à mesure que le récit avance.

Le scénario se basant sur une enquête menée par deux étudiants afin de retrouver l’auteur des fameux snuff movies et ainsi faire la lumière sur des enlèvements de jeunes filles à la fac. L’intrigue est à couper le souffle et on aura bien du mal à savoir qui dit la vérité et qui ment dans ce drame à la tension hallucinante qui même s’il n’utilise que peu l’effet de surprise se rattrape avec sa narration rythmée où le spectateur est captivé de bout en bout. Le sadisme de certains protagonistes et l’entrain des autres vont nous promener violemment dans les couloirs sombres de la fac et dans les louches pellicules d’une caméra. On adore voir l’héroïne se faire mener par le bout du nez de cette façon ne sachant où donner de la tête.

Un thriller rondement mené démontrant déjà le génie du réalisateur.

En bref

8
Kazuyuki Asai Suivre Kazuyuki Asai Toutes ses critiques (604)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
0,00€
Boutique en ligne
0,00€
Boutique en ligne
0,00€
Laissez un commentaire