3

Critique de Dream Gold

par John-Bond le lun. 25 mai 1970

Rédiger une critique
Dream Gold... J'ai cru en ce nom... J'ai totalement était déçu. On ne peut donner un avis objectif en un tome mais là, il y a trop de détails qui font que je ne suivrai pas ce seinen. Tout d'abords commençons par les points forts : - La couverture : Première chose que l'on voit, j'ai adoré. Le personnage est mystérieux, l'écran nous donne une idée du siècle (futur) et les lignes font penser à un circuit imprimé. - Le conteur, je trouve cette idée très bonne. Tout le long du tome, un petit personnage nous suit (au début et en fin de chapitre en général) et nous explique un peu ce qui va se passer le long sans trop entré dans les détails (sinon vive le spoil -_-') Un p'tit hic... j'y reviendrai dans les points pas fort (autant dire faible :p) - La "vraie" couverture (La non plastifié donc) est imprimé, non pas comme sur la couverture plastifié, d'un dialogue, un hic là aussi, j'y reviendrai... - Les quelques (rare ?) touches d'humour. Point faibles : - Les titres... Sur la quatrième de couverture (plastifié) il y a les titres des chapitres en français tandis que dans le manga, lors des début (et fin de chapitre) ceci sont écrit en anglais et/ou français... Manque de logique à mon gout... Autant mette tout les titres en anglais vu que le manga se nomme "Dream Gold - Knights in The Dark City -" (Voire en Français...) - Le conteur, notre cher ami n'est pas qu'un bien, il vient clore un chapitre en nous récapitulant pas mal de chose et ça donne quelque chose du genre "Épisode 1 "The prologue with fireworks" Closed." le petit personnage nous dit "à bientôt" et on le retrouve directement sur la page qui suit "Épisode 2 "Battle Royal Party." " qui nous dit "Me revoici"... Ok pour un anime ça le fait, mais pour un manga, lorsque deux chapitres se suivent... Je trouve ça "débile" (Vous noterez qu'a la fermeture d'un chapitre il y a "closed" mais à l'ouverture, y a rien, m'enfin ça ce n'est qu'un tout petit détail :p) - Les erreurs de texte Oo Page 90 : Liste de privilèges (vous découvrirez pourquoi si vous le lisez. . .) On a le droit à "Entrée gratuite au SPA du Night Land Land" Deux fois "land" soit une faute, soit un nom inintelligible. Toujours page 90 : Même Liste, "Sur les lucioles du Lenoir Electrics" euuuh oui mais quoi ? Réduction ? Autre ? Page je ne m'en rappelle pas :s : Nous avons le droit à deux reprises (de ce que ma mémoire se rappelle) à l'écorchement du prénom du personnage principal (Kurorat devient Kurora) - La vraie couverture, le dialogue désosse complètement chaque chapitre en disant que c'était nul Oo P'tet de l'humour, même si je trouve l'auteur lucide. . . :D Ptit extrait : "Kurorat : [...] Dans les librairies pas trop mal, le volume est rangé à coté d'autre mangas de chez Comic Blade. Katana : Des rivaux ? Kurorat : Hm, c'est plutôt comme si tu mettais un lion a coté d'un chat sauvage. Je me demande si notre livre va se vendre [...]" => Si tu veux avoir une longue carrière j'espère pas pour toi :p - Le bourrage de crâne... Quand vous voyez de nombreux personnages, qu'ils vous déballe leur rang, leur nom, leur caractéristiques.... Vous ne savez pas si vous le reverrez ou non, donc vous emmagasinez des informations pour rien. Points en suspens : - L'histoire : Je ne peux dire qu'elle est mauvaise, ce n'est que le premier Tome. En lisant ce qu'il y a d'écrits sur les "rabats" de la couverture (plastifié) je m'attendais a un bon manga mystérieux, science fiction etc etc "Tu ne dois pas avoir connaissance de cette histoire. Tu ne dois pas te rendre dans cette ville. Tu ne dois pas croiser le chemin de cette homme.Mais si tu dis qu'il est trop tard... " Ou encore "Le destin ne peut être fouillé. La fin ne peut être modifiée.Mais, et si le dieu qui maitrise tout était imparfait ? [...]" (Notons qu'il manque la majuscule à Dieu :p) - Le dessin, je n'ai rien contre, je trouve même qu'il est très bien sauf pour les dessins "d'engins" ou le dessins des têtes des personnages (surtout les secondaires) En conclusion, suivait les conseils du rabat de couverture "Tu ne dois pas avoir connaissance de cette histoire" ou de la vraie couverture. N'achetez pas ce livre, faites vous le prêter ;) A mon gout il n'est pas digne d'être placé dans une mangathèque digne de ce nom. Bizouz ;)

En bref

3
John-Bond Suivre John-Bond Toutes ses critiques (1)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
10,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)